Le « Petit Spirou » est orphelin, Philippe Tome est mort

07 Oct 2019 à 20:51 Culture
Le « Petit Spirou » est orphelin, Philippe Tome est mort

L’auteur belge de bandes dessinées Philippe Tome est mort brutalement le 6 octobre, à l’âge de 62 ans à Bruxelles, la ville où il était né le 24 février 1957. De son véritable nom Philippe Vandevelde, Philippe Tome avec son compère et compatriote Jean-Richard Geurts alias Janry, Philippe Tome avait donné naissance au Petit Spirou version rajeunie du célèbre groom.

Journaliste de formation, il avait fait de de la bande dessinée sa raison d’être. Après avoir collaboré avec d’illustres dessinateurs Dupa (Cubitus), puis avec un duo Turk & De Groot (Robin Dubois, Léonard, Clifton), il fonde un tandem avec son ami Janry et tous deux se voient confier, au tournant des années 1980, la série éponyme de l’hebdomadaire, Spirou et Fantasio, propriété de la maison d’édition Dupuis.

La cure de jouvence qu’ils lui font subir, s’avère être, un succès éditorial et commercial certain.  Ils font du Petit Spirou un personnage turbulent, version rajeunie du célèbre groom et quelque peu polissonne voire dévergondée. Avec des thèmes tout de gags (Petit Spirou facétieux qui passe son temps à regarder dans le trou de la serrure du vestiaire des filles) la publication touche à tout (religion, morale, atteintes à l’environnement et aux animaux…). Au final ce sont 450 000 exemplaires qui s’écoulent à chaque nouvel album, dépassant rapidement, haut le crayon la série mère (100 000 exemplaires). Il s’essayera ensuite à la BD policière avec comme décor New York une ville qui le fascine. Il écrira ensuite un thriller graphique sur fond de ségrégation raciale, « Sur la route de Selma ».

Biennale de Rabat : Des artistes féminines qui transcendent les significations du genre