Renvoi de migrants: Madrid durement critiqué par Podemos et des ONG

hespress avec 24 Août 2018 à 20:20 Monde
Renvoi de migrants: Madrid durement critiqué par Podemos et des ONG

La décision du gouvernement espagnol de renvoyer vers le Maroc 116 migrants africains dès le lendemain de leur entrée en force dans le préside occupé de Sebta a été durement critiquée vendredi par Le parti de gauche radicale Podemos et les ONG de défense des droits des migrants.

Podemos – qui avait favorisé l’arrivée au pouvoir en juin du socialiste Pedro Sanchez – a jugé « scandaleux » ce type de pratiques. « On peut difficilement garantir les droits humains quand des refoulements sont réalisés en si peu de temps », a déclaré le député de Podemos Chema Guijarro, citee par l’AFP.

Il a plutôt appelé le gouvernement a « agir comme aux premiers jours de son mandat », quand il avait accueilli le navire Aquarius chargé de migrants ou promis de retirer les barbelés des clôtures barrant l’accès aux présides occupés de Sebta et Melilla.

Les 116 migrants africains qui ont été expulsés jeudi étaient parvenus à escalader la haute barrière de Sebta, rappelle l’AFP.

Plus de 30.000 migrants sont arrivés en Espagne depuis janvier par mer et terre, selon l’Organisation internationale des migrations, faisant de ce pays la première porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe.

Centrafrique: un Casque bleu burundais tué dans une embuscade