LDC de la CAF : Le raja passe l’obstacle Al Nasr

28 Sep 2019 à 22:19 Sport
LDC de la CAF : Le raja passe l’obstacle Al Nasr

Devant un public chauffé à blanc, le Raja Casablanca a assuré sa qualification pour la phase de groupe après son match nul face à Al Nasr Benghazi (1-1), ce samedi soir au Complexe Mohammed V.  

Huit ans que le public rajaoui n’avait pas goûté aux joies des phases de poule de la Ligue des champions de la CAF. C’est désormais une réalité pour le Raja Casablanca grâce au match nul concédé ce samedi soir face à Al Nasr de Benghazi (1-1), au Complexe Mohammed V.

Comme un symbole, c’est Mohcine Metouali qui a inscrit le seul but rajaoui de la rencontre après un début de match tonitruant des siens. Le capitaine rajaoui, seul joueur de l’effectif actuel présent lors du parcours de 2011, bien servi en retrait par Fabrice Nga, a ajusté une belle frappe à l’entrée de la surface pour ouvrir le score.

Zniti sauve la baraque

A peine le temps de savourer ce premier but que les Libyens revenaient au score après une grossière erreur d’Abderrahim Achchakir. Le latéral international s’est fourvoyé en tentant une passe en retrait, finalement bien trop molle.

En embuscade, le Camerounais Junior Figongang a été le plus prompt pour récupérer le ballon et devancer Anas Zniti pour l’égalisation (24e).

Les joueurs de Patrice Carteron se sont alors rués à l’attaque, laissant d’énormes espaces dans le dos de la défense dont vont profiter les Libyens. Sur une contre attaque, Al Nasr a obtenu un penalty provoqué après une faute de Badr Benoun dans la surface (34e). Mais Anas Zniti a sorti son costume de héros pour détourner la frappe de l’attaquant libyen et préserver le match nul à la mi-temps.

Le spectacle plutôt en tribunes

En seconde période, la rencontre est devenue plus hachée. Les joueurs d’Al Nasr, visiblement à bout physiquement, ont énormément souffert de crampes. En fin de match, les occasions se sont faites rares.

L’occasion pour le public de se signaler une nouvelle fois en chantant en l’honneur de Simo, le jeune supporter atteint d’un cancer. Plus rien ne sera marqué malgré une dernière alerte signée une nouvelle Mohcine Metouali.

Le Raja Casablanca rejoint donc le top 16 africain et pourrait être imité dès ce dimanche par le rival wydadi. Le WAC accueille, en effet, le FC Nouadhibou, toujours au Complexe Mohammed V. Le Wydad est bien parti pour se qualifier après sa victoire dans la capitale nigérienne (2-0), il y a 15 jours.

LdC de la CAF: Le Raja de Casablanca en phase de poules après 8 ans de disette