Hamza Mendyl veut retrouver sa place en équipe nationale

Hamza Mendyl veut retrouver sa place en équipe nationale
samedi 28 septembre 2019 - 12:28

C’est une nouvelle année pour Hamza Mendyl. Après son passage raté en Allemagne dans les rangs de Schalke 04, l’international marocain est revenu en Ligue 1, à Dijon. Bien déterminé à faire oublier son échec en Bundesliga, le Lion de l’Atlas veut également retrouvé sa place en équipe nationale. 

Dans un entretien accordé à France Football, le joueur âgé de 21 ans a fait le point sur son passage catastrophique en Bundesliga, ses début au DFCO et son absence de la sélection marocaine.

Mendyl a rejoint le club français cet été prêté par les Royal Blues, avec lesquels il est en contrat jusqu’en 2023. Ce dernier a très peu été utilisé lors de sa saison, et n’a participé qu’à 16 matches en 2018-2019, toutes compétitions confondues, jugé en dessous physiquement par les dirigeants.

« C’est clair que c’était compliqué (à Schalke 04, ndlr). Au début, tout se passait bien. Après, avec le changement d’entraîneur (NDLR : Huub Stevens avait remplacé Domenico Tedesco mi-mars), ç’a été plus compliqué pour moi. Mais ça n’avait rien à voir avec le football, c’était une question de discipline. J’ai eu des retards qui ont fait que j’ai été mis hors du groupe. Mais on fait tous des erreurs et on a tous droit à une seconde chance », a-t-il avoué.

Le Marocain endosse toute la responsabilité de sa mise à l’écart, estimant qu’il manquait cruellement de discipline. « J’ai moins joué mais au moins j’ai appris qu’il faut être très rigoureux dans le football. C’est très important la discipline. Sur le terrain, j’ai aussi appris tactiquement que ce soit dans le pressing ou dans le placement. J’ai quand même disputé des matches difficiles que je n’imaginais même pas jouer, contre Manchester City en Ligue des champions ou face à Dortmund en Bundesliga », explique l’ancien coéquipier de Amine Harit.

Je veux gagner ma place en sélection

Depuis ses déboires avec son ancien club, Mendyl avait été écarté de l’équipe nationale. Il n’avait d’ailleurs pas été convoqué par Hervé Renard pour participer à la Coupe d’Afrique des Nations, qui s’est déroulée en Egypte cet été. Interrogé sur le sujet, le Lion se dit prêt à mériter sa place.

« Oui, je veux revenir avec le Maroc, et faire mieux : je veux gagner ma place en sélection ! En octobre, je serai sélectionné, je veux regagner ma place dans le onze et ne plus en sortir. Je prends beaucoup de plaisir à jouer pour le Maroc. C’est l’équipe nationale qui m’a permis de découvrir le monde professionnel », déclare-t-il.

 L’arrière gauche a également évoqué sa relation avec l’ancien coach des Lions, Hervé Renard, qui lui avait donné sa chance de faire ses premiers pas avec le Mountakhab. Ce dernier revient également sur sa non-participation à la CAN.

« Ma première fois avec les A, c’est grâce à Hervé Renard. J’évoluais encore avec la réserve de Lille et après ça, j’ai commencé à être présent dans le groupe pro lillois. Beaucoup de supporters me critiquaient et déclaraient que je n’avais pas le niveau, mais Hervé Renard a continué à me faire confiance. Il m’a pris à la CAN en 2017. J’étais le seul latéral gauche et il m’a mis titulaire. C’est celui qui m’a le plus aidé », a t-il confié.

En ce qui concerne son absence pour prendre part à la compétition africaine, Mendyl explique que son sélectionneur lui avait déjà annoncé la couleur.

« Il m’avait prévenu deux mois avant. Il m’avait dit que ma situation à Schalke 04 allait me mettre en danger. Il ne pouvait pas m’appeler alors que ça faisait quatre mois que je n’avais plus joué. C’était trop juste. Il m’a aussi dit que pour lui ça n’aurait pas posé de problème. Il me faisait confiance et savait que j’aurais donné mon cœur sur le terrain si j’avais été convoqué. Mais pour les fans, les Marocains et les journalistes, ce ne serait pas passé. Tout le monde se serait demandé pourquoi j’étais convoqué alors que je ne jouais pas en club. Mais je les ai soutenus à la CAN et j’étais énormément déçu pour mes coéquipiers et pour Hervé Renard quand il a quitté le Maroc ».

Mendyl, le retour

Cet épisode loin derrière lui, l’international marocain espère un appel de l’actuel coach, Vahid Halihodzic, pour prendre part aux matchs amicaux du Maroc face à la Libye et le Gabon, les 11 et 15 octobre prochains.

Interrogé sur sa possible convocation, Mendyl, qui n’a pas encore été contacté par le technicien bosnien semble confiant de son retour.

« Pas encore, mais il est venu nous voir jouer contre le Mali (1-1) lors des qualifications aux Jeux Olympiques. J’étais plutôt content de ma prestation. La Fédération m’a contacté pour me prévenir de ma convocation pour la prochaine trêve internationale (NDLR: le Maroc affrontera le Gabon et la Lybie). Ça va me permettre de découvrir un peu cet entraîneur et ses méthodes », explique-t-il.

« Tout ce que je veux, c’est jouer un maximum et faire une saison pleine, revenir en sélection et retrouver mon vrai niveau avec comme objectif la CAN 2021 aussi, c’est obligé. Je ne vais pas la rater cette fois-ci (rires) », conclut le joueur d’origine ivoirienne.

Dijon Hamza Mendyl Hervé Renard Maroc Schalke04 Vahid Halihodzic
Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca

Monde
Carmeltazite fait surface en Israël
lundi 10 mai 2021 - 01:52

Carmeltazite fait surface en Israël

Monde
Un jour dans le monde
lundi 10 mai 2021 - 00:52

Un jour dans le monde

Monde
Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats
dimanche 9 mai 2021 - 22:51

Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats