Education: la branche syndicale du PJD appelle à la grève

29 Sep 2019 à 17:52 Education
Education: la branche syndicale du PJD appelle à la grève

La Fédération nationale de l’Education (FNE) dépendante de l’UNTM (branche syndicale du PJD) appelle à une grève, la première de cette année scolaire, le jeudi 31 octobre prochain. Une marche « nationale » est prévue le même jour à Rabat, ainsi que des sit-in dans les provinces.

La FNE dénonce dans son appel à faire grève ce qu’elle appelle « la confusion qui caractérise le nouveau programme scolaire », et demande au ministère de tutelle d’activer le caractère stratégique de la réforme et de l’évaluation de ce programme par le biais de « manuels de référence prévus dans la loi-cadre avec le suivi des comités de rédaction et de publication, conformément aux objectifs du cadre pédagogique ».

Le Syndicat appelle par la même occasion le gouvernement El Othmani à « accélérer la reprise du dialogue avec les enseignants contractuels,  à trouver une solution juste et équitable avec eux et à les intégrer dans le statut des fonctionnaires du ministère ».

En dépit de son appartenance à une centrale intimement liée au PJD, aux commandes du gouvernement, la FNE souhaite à travers cette grève annoncée « alerter » l’Exécutif sur les conditions sociales dans lesquelles évolue le personnel éducatif.

« Cette bataille relève de la lutte initiale de la Fédération« , explique le syndicat qui a d’ores et déjà répondu présent à l’appel de la Coordination des enseignants détenteurs de certificats.

Ces derniers comptent organiser une grève également présentée comme étant « nationale » les 30 septembre et 1er octobre prochain.

De même, un sit-in est prévu le 30 septembre à Rabat pour exiger du ministère de tutelle « l’ouverture d’un dialogue sérieux et responsable conduisant à un règlement juste et global » de leur dossier revendicatif.

Conclave à Agadir sur les bâtiments menaçant ruine