Journée arabe de l’environnement : Casablanca et Mohammedia sans voitures

Journée arabe de l’environnement : Casablanca et Mohammedia sans voitures

Les Casablancais et les « Fédalis » (Mohammedia) sont conviés à lâcher le volant et laisser leur voiture à l’arrêt le dimanche 13 octobre pour que cyclistes et piétons s’approprient l’espace urbain.

C’est Casa Environnement (réseau des associations de Casablanca pour l’environnement et le développement durable) qui est en charge l’événement à l’occasion de la journée arabe de l’environnement, en partenariat avec, le ministère de la Jeunesse et des Sports, la wilaya de la région de Casablanca-Settat, la Commune de Casablanca et l’université Hassan II de Casablanca.

L’intention est de sensibiliser les habitants de Casablanca et de Mohammedia sur la pollution de l’air, due aux véhicules à moteur. Cela favorisera, entre autres bienfaits, l’amélioration de la qualité de vie en rendant l’espace public en ville moins pollué. Casa Environnement annonce sur son site web que l’interdiction de circuler en voiture sera observée dans plusieurs zones du Grand Casablanca entre 10H00 et 16H00.

Parmi ces zones, figurent notamment rue de Rome, Bd Omar El Idrissi, rue Bnou Khalouya, rue d’Anvers, rue Hatim Al Assam, Bd de Londres, rue Ibn Toumart, rue Figuigui et toute la zone intérieure (préfecture El Fida-Mers Sultan). Au niveau de la préfecture Ain Sebaâ-Hay Mohammadi, il s’agit du Bd Mohammed V (place Al Yassir-gare Casa Voyageurs), Bd Ba Hmad (gare Casa Voyageurs-Bd Moulay Ismail) et toute la zone intérieure.

S’il est vrai que les industries casablancaises et celle de Mohammedia contribuent fortement à la dégradation de l’air, le parc de véhicules (80 % de diesel) n’est pas en reste et porte une grande part de responsabilité dans la pollution de l’air, ce qui a impact dangereux sur la santé des citoyens.

L’air malsain respiré en plus des accidents vasculaires cérébraux, provoque également moult maladies (cardiopathies, cancer du poumon, affections respiratoires, chroniques ou aiguës, asthme) ce qui engendre un fort taux de morbidité. Les sujets sensibles jeunes plus jeunes en subissent de graves. Le taux de pollution dans la métropole est presque le double des valeurs limites européennes et il va en augmentant.

Mais cette journée sans voiture, qui recommandera dans certains quartiers de 10 à 16 heures de ne pas utiliser les véhicules motorisés, notamment les voitures et deux-roues, au profit des piétons et des mobilités douces, du vélo, dans l’objectif de faire découvrir Casablanca et Mohammedia autrement. C’est ainsi que seront organisées çà et là plusieurs animations sous ce thème pour les plus jeunes, ainsi que de nombreux événements festifs et d’actions de sensibilisation à la mobilité.

Réseaux sociaux: La DGSN sur les traces de contenus à l'origine du sentiment d'insécurité