Énergies : Progression de 8,2 % du chiffre d’affaires de Taqa Maroc

18 Sep 2019 à 11:25 Economie
Énergies : Progression de 8,2 % du chiffre d’affaires de Taqa Maroc

Le chiffre d’affaires (CA) de la compagnie énergétique, Taqa Maroc, a progressé de 8,2 %, soit 4,51 milliards de dirhams à hauteur du premier semestre 2019 (S1 2019).

Le CA du spécialiste de la production électrique à usage privé s’explique, selon le management, par la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités, ainsi que la progression des frais d’énergie, poussé par la hausse du prix d’acquisition du charbon sur le marché international.

Dans ce sens, il est à noter que le taux de disponibilités des unités de production 1 à 4 s’est établi à 97 % au S1 2019, contre 95,2 % au S1 2018, alors que celui des unités 5 à 6 a baissé, passant de 95,2 % à 94,4 % pour ladite période. La progression du taux de disponibilité des unités 1 à 4 s’explique par l’amélioration des performances opérationnelles, en plus de la révision de maintenance de l’unité 4 durant le S1 2018.

Cela dit, le résultat d’exploitation de la compagnie a enregistré une baisse de 5,5 %, soit 1,24 milliard de dirhams, à noter que le taux de la marge opérationnelle suit cette tendance baissière pour s’établir à 27,5 % au S1 2019, contre 31,5 % une année auparavant.

Le résultat net part du Groupe (RNPG) de Taqa Maroc a affiché une baisse de 6,5 % au S1 2019, totalisant 507 millions de dirhams, contre 543 millions de dirhams à hauteur du 30 juin 2018. Le management explique cette régression par les performances du résultat d’exploitation ainsi que par la progression du résultat financier, impacté par la régression des charges d’intérêts sur emprunts aux remboursements durant ladite période.

Par ailleurs, il est à noter que le chiffre d’affaires consolidé au deuxième trimestre (T2 2019) s’est établi à 2,13 milliards de dirhams, en hausse de 2 % par rapport au T2 2018, résultant notamment de la progression de la disponibilité des Unités 1 à 6 et l’évolution à la hausse des frais d’énergie.

Pour ce qui est des investissements du Groupe, leur montant s’est établi à 23 MDH à hauteur de juin 2019, affichant une hausse de 20 % par rapport au S1 2018. Ceux-ci ont porté principalement sur des projets de maintenance des unités de production, ainsi que du développement des systèmes d’information.

L’endettement net de Taqa Maroc a toutefois affiché une baisse de 7 % au S1 2019, résultant des remboursements de la période conjugués à la baisse du besoin en fonds de roulement consolidé.

Entente entre les sociétés pétrolières : Le Conseil de la Concurrence dégage sa responsabilité