Des Lions de l’Atlas au petit trot et mal récompensés face au Niger

10 Sep 2019 à 22:11 National
Des Lions de l’Atlas au petit trot et mal récompensés face au Niger

Les Lions de l’Atlas se sont imposés en amical en nocturne au Grand Stade de Marrakech sur un petit but face à une très modeste équipe du Niger. C’est Walid El Karti qui a, d’un très beau tir en début de match,  facilité le déroulement de la partie ou plutôt le galop d’entrainement qui s’en est suivi.

Et ce n’est pas faute d’avoir essayé d’en inscrire d’autres. L’équipe à Vahid Halilhodzic a dominé son vis-à-vis sur tous les fronts et logiquement, aurait dû sortir victorieuse de cette prestation par au moins l’éloquence d’une demi-douzaine de buts sans que personne n’en ait eu à redire.

Bien des choses restent à accomplir cependant pour cette équipe du Maroc (ou ces deux, le coach ayant passé en revue pratiquement tout son effectif), notamment, une cohésion et des automatismes que l’on n’a pas ou peu vu en cette soirée de mardi. Mais au-delà du résultat étriqué, ce qu’il faut retenir, ce sont les individualités talentueuses de notre équipe nationale et surtout une envie de bien faire.

Coach Vahid au micro d’après-match, devant l’étroitesse du score et les occasions manquées, sans vraiment pester, a reconnu que beaucoup de travail restait à réaliser. L’incorporation et l’adaptation des nombreux jeunes joueurs pour bâtir un groupe compétitif n’est pas une science exacte. Pour cela un sursis est nécessaire afin que la mayonnaise puisse prendre.

Les enseignements à tirer de cette rencontre c’est d’abord l’état d’esprit et différemment du premier match, les deux blocs présentés par Vahid ont contrairement à vendredi dernier, été plus à l’aise pour développer leur jeu même si nos Lions n’ont pas été récompensés de leurs efforts.

Dommage ! En attendant les échéances des éliminatoires d’octobre (Maurétanie et Burundi), on peut dire que l’on n’a pas trop de soucis à se faire, au regard des individualités qui pour l’instant compensent un collectif qui très certainement ne tardera à se manifester.

Non le talent et la volonté ne manquent pas dans le groupe à Vahid.

M.J.K

CAN-U23: le Maroc éliminé