Aigle Azur: 14 offres de reprise « à parfaire »

10 Sep 2019 à 14:29 Monde
Aigle Azur: 14 offres de reprise « à parfaire »

La compagnie aérienne, Aigle Azur, en grande difficulté financière ayant mené à une cessation des activités, a reçu 14 offres de reprise, mais qui restent « à parfaire » car « ne sont pas exécutables en l’état ».

Selon la compagnie française, dont le placement en redressement judiciaire a cloué des milliers de passagers au sol, notamment en Algérie, l’administrateur judiciaire d »Aigle Azur a reçu « 14 manifestations d’intérêt essentiellement pour des actifs isolés », mais également pour des « projets de reprise plus globaux ».

Cette annonce a été rendue publique tard dans la nuit de lundi, à l’issue d’un Comité d’entreprise (CE) extraordinaire entamé dans l’après-midi.

« Ces offres de reprise de la société sont toutes à parfaire et ne sont pas exécutables en l’état. Leur sérieux industriel et leurs financements devront être confirmés dans les délais impartis », a précisé l’entreprise.
Les membres du CE doivent se prononcer mercredi soir sur l’offre qui leur semble répondre le mieux aux intérêts de l’entreprise et de ses salariés.

13.000 passagers étaient encore bloqués lundi, dont 11.000 sur des vols avec l’Algérie, 600 avec le Mali, puis le Portugal, la Russie, le Liban, et quelques dizaines de personnes avec le Brésil, l’Ukraine et le Sénégal, a indiqué le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Le tribunal de commerce devra trancher sur l’avenir de la compagnie lors d’une audience lundi prochain.

UNICEF: Des cartables pour dénoncer l'ampleur des décès d'enfants dans les conflits armés