Dans la série « Elite », une actrice d’origine marocaine retire son voile et fait polémique

10 Sep 2019 à 12:16 Culture
Dans la série « Elite », une actrice d’origine marocaine retire son voile et fait polémique

Quelques jours après sa diffusion sur Netflix, la série espagnole à succès « Elite » fait déjà scandale sur les réseaux sociaux. Pour sa deuxième saison, le show pour ado a poussé plus loin dans la provocation avec de nombreuses scènes de sexe, de drogue et de violence. Une scène a particulièrement choqué les internautes celle du personnage de Nadia, qui retire son hijab après l’avoir porté pendant toute une saison.

Le personnage joué par l’actrice d’origine marocaine Mina El Hammani a pris une tournure qui ne plait visiblement pas aux internautes. Depuis deux saisons, celle-ci joue le rôle de Nadia, l’une des trois étudiantes boursières de Las Encinas. Elle est intelligente, brillante et concentrée. Lors de la première saison, elle porte son hijab, puis on lui ordonne de retirer son voile le première jour d’école pour éviter d’être expulsée.

Ne voulant pas gâcher l’occasion, elle le fait. Quand elle se déplace pour rentrer chez elle, le hijab est de retour afin que ses parents ne sachent pas qu’elle ne le porte pas à l’école. Dans la deuxième saison, Nadia se rend volontairement dans des clubs et tente de faire l’expérience de la culture de la fête chez les adolescentes. De son propre gré, elle décide d’ôter son voile, de se maquiller, de boire de l’alcool et de succomber à son désir de Guzman, le garçon dont elle est amoureuse.

Néanmoins, les fans ne voient pas cela d’un très bon œil, en accusant notamment la série de renvoyer une mauvaise image de la femme voilée.

Dans une interview avec le média UOL, la Maroco-espagnole défend l’évolution de son personnage. « Elle réfléchit à ses souhaits et choisit elle-même d’utiliser ou non le hijab dans certains environnements, par exemple pour aller dans un club (…) Chaque action est sacrée et réelle si chacun décide par lui-même. Elle ne peut accepter aucune sorte d’imposition. Nadia porte le hijab parce qu’elle croit vraiment en sa religion, elle croit vraiment à ce que ses parents lui ont enseigné dans son enfance. Mais en même temps, elle doit le savoir », estime-t-elle au sujet des choix religieux de Nadia.

« Pour ma part, je crois que toute femme est une féministe. Et c’est merveilleux quand cette position est assimilée, non imposée. Je pense donc que c’est aussi un peu ce qui arrive au personnage. Dans la deuxième saison, vous pouvez aussi voir que ce sont des décisions qu’elle prend librement et il y a aussi des choses qu’elle n’acceptera pas parce qu’elles ne font pas partie de ses idéaux de vie, déclare-t-elle au média. Nadia est pour moi une fille qui comprend sa religion et croit vraiment en l’islam, mais elle aspire à une autre vie. Ensuite, elle devra commencer à suivre un autre chemin et se permettre de faire des erreurs, comme n’importe quel jeune de 16 ans », a-t-elle ajouté.

« Elite », qui a annoncé le tournage d’une troisième saison n’a pas fini de faire parler d’elle.

"Boys don't cry", le spectacle de danse qui s'interroge sur la virilité et le genre