Crue de l’Oued Damchan à Errachidia : une délégation de haut niveau s’enquiert de la situation sur le terrain 

hespress avec 08 Sep 2019 à 23:06 Politique
Crue de l’Oued Damchan à Errachidia : une délégation de haut niveau s’enquiert de la situation sur le terrain 

Sur Hautes instructions du Roi Mohammed VI, une délégation de haut niveau a effectué dimanche à Errachidia une visite pour s’enquérir de la situation sur le terrain suite à la crue de l’Oued Damchan (commune d’El Khank) qui a été à l’origine du renversement d’un autocar au niveau d’un pont de cet oued faisant plusieurs morts et blessés.

Formée du ministre de l’Intérieur, Abdelaoufi Lafitit, du ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara et du Général de Corps d’armée Mohamed Haramou, commandant la Gendarmerie Royale, cette délégation s’est ainsi déplacée sur le lieu où sont recherchées les personnes portées disparues et a supervisé les mesures prises sur le terrain dans ce cadre par les services compétents.

La délégation, qui était formée aussi du wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Yahdih Bouchâab, ainsi que des représentants des services concernés, s’est rendue aussi au chevet des personnes blessées dans cet accident qui reçoivent les soins nécessaires à l’hôpital régional Moulay Ali Cherif.

Les membres de cette délégation ont reçu des explications sur les mesures prises et les moyens mobilisés pour soigner les blessés.

Dans une déclaration à la presse, Amara a indiqué que l’ensemble des autorités de la région de Drâa Tafilalet et des services de la Gendarmerie Royale, de la Protection civile, des Forces Armées Royales (FAR) sont mobilisés pour retrouver les personnes toujours portées disparues, ajoutant que cette visite au lieu de cet accident d’autocar s’inscrit dans le cadre des orientations et des instructions du Roi Mohammed VI pour prêter aide et assistance aux citoyens.

le ministre a rappelé que cette période de l’année est marquée par des fortes chutes de pluies, ajoutant que la Direction de la météorologie nationale publie de manière régulière des bulletins météorologiques qui doivent être pris en considération et que les citoyens doivent être attentifs aux mises en garde lancées dans ce sens par les responsables provinciaux et locaux.

Les questions liées aux conditions météorologiques ne doivent pas être traitées avec imprudence, surtout que certains oueds n’ont pas enregistré de telles crues depuis des années, a-t-il poursuivi, notant que les bulletins météorologiques de la Direction de la météorologie nationale visent à alerter les conducteurs des changements climatiques pouvant survenir.

Il a affirmé que la coopération entre les autorités et les administrations compétentes est le seul moyen de limiter les conséquences de tels phénomènes naturels.

 

Pour sa part, Esghir Moussa, commandant régional de la Protection civile à Draa Tafilalet, a relevé que l’ensemble des moyens disponibles ont été mobilisés depuis les premières heures du matin pour sauver les victimes et rechercher les personnes portées disparues.

La délégation de haut niveau et le wali de la région de Drâa Tafilalet ont, par ailleurs, tenu une réunion au siège de la wilaya de la région, en présence des représentants des services et administrations concernés.

Cette réunion, a précisé Amara s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres qui seront tenues au niveau des régions du Royaume en présence des responsables locaux et territoriaux et des représentants des départements concernés par les phénomènes des inondations et des perturbations météorologiques.

Elle vise, à la lumière des orientations royales, à renforcer la mobilisation et la complémentarité entre les différents intervenants en matière de prise en considération des chargements climatiques, a-t-il fait remarquer.

Rappelant l’action entreprise par la Direction de la météorologie nationale en matière de prévisions météorologiques, le ministre a mis l’accent sur l’importance de se conformer audites prévisions, ainsi que de la rapidité des interventions suite aux pluies diluviennes.

Un premier bilan faisait état de six morts dans le renversement dimanche d’un autocar au niveau du pont de l’Oued Damchan, alors que 27 passagers ont été sauvés et transférés à l’hôpital régional Moulay Ali Cherif et d’autres sont portés disparus.

Les opérations de secours, pour lesquelles toutes les ressources humaines et logistiques nécessaires ont été mobilisées, ont permis de retrouver les cadavres de 8 autres victimes de cet accident.

Loi sur l'officialisation de Tamazight: la Cour constitutionnelle approuve