Rentrée littéraire de Tariq Ramadan sur fond de polémiques

05 Sep 2019 à 21:12 Culture
Rentrée littéraire de Tariq Ramadan sur fond de polémiques

Tariq ramadan, mis en examen pour viols en France, publie un livre, « Devoir de vérité », qui sortira dans les librairies le 11 septembre 2019. Remis en liberté en novembre 2018 après neuf mois et demi de détention provisoire, en attendant d’être jugé, son affaire judiciaire n’est toujours pas close.

Jusqu’à présent aucune information sur le contenu du bouquin n’a été divulguée ni, par l’intéressé ni, par les éditions, Presses du Châtelet, à qui est revenu « l’honneur » de publier le livre.

C’est motus et bouche cousue quant à cet événement qui fait déjà des remous au regard de la personnalité de son auteur. La date de sa sortie, un 11 septembre, à elle seule prête à polémiques. L’embargo quant au contenu de l’ouvrage, fait dire à certains que ce n’est là que de la publicité bonne ou mauvaise pour faire de l’œuvre, si œuvre il y a, un best-seller.

En attendant, Tariq Ramadan reste à la merci de la justice, quelle soit française ou également suisse. Elles devraient le convoquer bientôt pour des confrontations. Dans un premier temps, il devra en découdre avec deux des cinq femmes qui l’accusent de viol.

Mais le théologien ne s’en laisse pas tant compter pour autant, lui qui excelle dans le mode provoc. Déjà au mois de mars, il s’était distingué singulièrement en se rendant à la mairie de Saint- assister à une conférence sur les violences faites aux femmes, lui qui est formellement accusé de ce délit dans la plupart des plaintes portées à son encontre.

Pour en revenir à la littérature, dans l’ouvrage de Tariq Ramadan, selon un quotidien français, « Libération » pour ne pas le nommer, il n’est fait aucun cas des accusations contre lui ni de sa vie privée. Pour en savoir plus, référence est faite à une émission vedette d’une chaîne d’informations en continu demain vendredi tôt dans la journée. En effet il est l’invité l’intervieweur Jean-Jacques Bourdin, célèbre pour sa fameuse réplique « les Français veulent savoir ».

M.J.K

L’Iran fait des restrictions sur son nucléaire et menace d’un non-retour