Affaibli mais toujours dévastateur l’ouragan Dorian touche le Sud des Etats-Unis

04 Sep 2019 à 21:48 Monde
Affaibli mais toujours dévastateur l’ouragan Dorian touche le Sud des Etats-Unis

Après avoir dévasté une grande partie de l’archipel des Bahamas, deux jours durant, l’ouragan Dorian s’est considérablement affaibli, rétrogradant de la catégorie 5/5 à 2/5.

Il s’est éloigné des lieux où il a semé désolation, ruine et dévastation en détruisant maisons et infrastructures et causant d’innombrables dégâts parmi une population où le nombre de sinistrés ne cesse d’augmenter. Il se dirige vers les Etats-Unis, et sa trajectoire devrait toucher la Floride la Géorgie, la Caroline du Sud et du Nord dans leurs littoraux.

Dans l’archipel des Bahamas qui a dû affronter pendant 36 heures l’ouragan majeur (catégorie 5), un premier état des lieux fait état des lieux d’au moins 7 morts et le bilan est craindre à la hausse. Au moins 61.000 personnes sont dans le besoin d’une aide alimentaire.

Dorian est l’un des 3 ou 4 ouragans les plus puissants observés sur l’Atlantique Nord depuis Allen en 1980. Il est pratiquement au même niveau que les ouragans Wilma en 2005, Gilbert en 1988 et « Labor Day » (2 septembre 1935).

A priori, il devrait longer les côtes américaines précitées sans toucher vraiment les terres intérieures. Mais Dorian demeure extrêmement dangereux pour les dégâts qu’il pourrait causer de par ses vents forts (165 km/h avec des rafales de plus de 200 km/h) et la montée des eaux (vagues de 5 à 7 mètres) qu’il engendrera par endroits sur les côtes du sud des Etats-Unis. En Floride, premier Etat à devoir être touché ainsi que la Géorgie, la Caroline du Sud et du Nord, des millions de personnes ont été évacuées préventivement. Même affaibli, Dorian est à craindre pour ses éventuels dégâts.

Pour l’instant Dorian approche des côtes sud-américaines, qu’il remontera de mercredi à samedi en faiblissant en plus. La Floride devrait éviter le pire mais d’autres états de la côte Est peuvent être méchamment frappés. Les trajectoires des ouragans étant imprévisibles ils peuvent changer de direction à tout moment et pénétrer à l’intérieur des terres. Au plus près des côtes donc, des rafales de vent proches de 120 km/h seront encore possibles et les cumuls de pluies diluviennes qui se déverseront, seront importants sur les côtes précitées, même s’ils ne seront pas aussi conséquents qu’attendus.

 M.J.K

Espagne : Saisie de 950 kg de cocaïne à bord d'un voilier