Le point sur le mercato des Lions de l’Atlas

03 Sep 2019 à 08:06 Sport
 Le point sur le mercato des Lions de l’Atlas

La fenêtre des transferts se referme. Si certains Lions de l’Atlas ont décidé de tenter de nouvelles aventures dans des clubs des quatre coins du globe, d’autres ont décidé de prolonger dans leurs clubs respectifs. Petit bilan de ce mercato estival pour les joueurs du Mountakhab. 

Youssef Ait Bennasser, le tour de France

Après Nancy, l’AS Monaco et Saint-Etienne, Youssef Ait Bennasser continuera d’évoluer en Ligue 1. Prêté par le club monégasque auquel il appartient, le milieu de terrain âgé de 23 ans a atterri à Bordeaux, avec une option d’achat de 4 millions d’euros.

Le Lion de l’Atlas, qui portera le numéro 17, évoluera sous les ordres de Paulo Sousa. Désiré depuis le début par le club français, le milieu de terrain était revenu à Monaco après une saison passée à Saint-Étienne qui n’a pas souhaité l’acquérir de façon définitive après des prestations en demi-teinte.

Le retour à Monaco a été difficile pour le Franco-marocain qui n’avait pas réussi à trouver sa place, depuis le retour du coach Leonardo Jardim avec qui il ne s’entend pas et qui a décidé de le mettre à l’écart. Avec les Girondins, Ait Bennasser espère retrouver un temps de jeu conséquent pour s’assurer un poste de qualité, et qui sait, convaincre les dirigeants de l’acheter.

Hakim Ziyech, Se Queda 

Hakim Ziyech a mis fin a une saga qui aura duré tout l’été. L’international marocain aura joué avec les sentiments de ses fans, depuis sa consécration en Ligue des Champions. Tantôt annoncé au Bayern Munich, à Arsenal ou encore à Séville, le Lion de l’Atlas qui était pourtant sur la liste des transferts n’a pas déménagé d’Amsterdam.

Le milieu de terrain âgé de 26 ans continuera de fouler la pelouse du Johan Cruijff Arena d’Amsterdam. Pour ce faire, il vient de reconduire vendredi son bail en le prolongeant d’une année. Le nouveau contrat courra jusqu’à fin juin 2022.

Côté à 40 millions € Hakim n’était pas très enthousiaste pour un transfert, « changer juste pour changer ne l’intéressait guère ». Aussi, a-t-il décidé de relever ce nouveau challenge qui s’offrait à l’Ajax cette saison, et ce, malgré plusieurs départs de cadres. Le club n’en reste pas redoutable.

Boussoufa, une fin de carrière fructueuse

A 35 ans, M’barek Boussoufa ne compte pas encore rendre les crampons. S’il a annoncé sa retraite internationale après la CAN 2019, il n’en est pas de même pour ce qui est de son avenir en club. Le pionnier de la sélection marocaine s’est d’ailleurs engagé au Qatar, après avoir passé de nombreux mois sans club, après son départ du club saoudien Al-Shabab.

L’ancien du Lokomotiv Moscou a signé un contrat d’une année renouvelable avec le club d’Al-Sailiya.

Youssef El Arabi, une affaire qui roule en Grèce

Youssef El Arabi, âgé de 32 ans, qui a vadrouillé un peu partout sur les pelouses européennes, françaises, espagnoles notamment, asiatiques, saoudiennes, qataries et même africaines du temps où il chaussait encore les godasses des Lions de l’Atlas, a mis le cap sur la Grèce.

Et c’est à l’Olympiakos que l’international marocain a trouvé sa place, laissant ainsi derrière lui Al-Duhail et son compatriote Medhi Benatia. L’attaquant, qui s’est engagé pour trois saisons fait déjà beaucoup parler de lui.

En effet, El Arabi n’a pas perdu de temps pour briller. Ce dernier a d’ailleurs qualifié les siens en Ligue des Champions, grâce à un doublé face aux Russes de Krasnodar.

En fin de contrat avec Al Duhail, l’ancien de SM Caen s’est adjugé la Coupe de l’Emir, en mai dernier. Durant sa saison, le Marocain a inscrit 26 buts en 22 matchs.

Yassine Bounou, le FC Séville, son sauveur 

Passer une autre saison au FC Gérone, relégué en deuxième division, aurait été un véritable cauchemar pour Yassine Bounou. Le portier marocain peut être soulagé d’avoir été engagé par le FC Séville sous forme de prêt avec option d’achat.

« Je suis ici pour continuer à grandir, pour rendre la confiance démontrée par le club et pour la compétition », a déclaré le Marocain lors de sa présentation.

L’international marocain dispose d’une jolie expérience en Liga où il a disputé 62 rencontres. Natif de Montréal au Canada, l’ancien de l’Atlético de Madrid a intégré le FC Gérone à l’été 2016. Le Marocain a réalisé le plus d’arrêts en Liga cette saison, avec 125 parades.

Yacine Bammou, à l’aventure 

Après avoir passé toute sa carrière en France, Yacine Bammou s’est offert sa première expérience à l’étranger. L’international marocain a signé en Turquie avec Alanyaspor. Le Lion de l’Atlas a été prêté par Caen au club turc avec une option d’achat.

L’attaquant âgé de 27 ans a passé une année compliquée au SM Caen. En provenance du FC Nantes, Bammou a été l’auteur de prestations à demi-teinte, disputant 17 matches (2 buts en Ligue 1). Ce dernier a également vécu la relégation de son club en Ligue 2.

Bammou a également fait face à un drame durant sa dernière saison avec Nantes. Il a perdu son ancien coéquipier et ami Emiliano Sala, mort dans un crash d’avion alors qu’il devait signer son contrat avec Cardiff.

Sofiane Boufal, retour au bercail

Après avoir passé la saison au Celta Vigo, Sofiane Boufal est retourné à Southampton. Le milieu de terrain âgé de 25 ans qui avait fait l’objet de nombreuses rumeurs d’un transfert en Ligue 1, pisté par de nombreux clubs français dont l’Olympique de Marseille et l’OGC Nice, a lui-même annoncé qu’il restait en Angleterre.

« Je tiens à démentir toutes les informations concernant un éventuel transfert cet été, je suis à 100 % focus sur mon club de Southampton, prêt et motivé à faire une bonne saison et à aider le club », avait-il écrit sur son compte Twitter.

Une nouvelle qui a vraisemblablement fait plaisir aux supporters des Saints, qui ont été nombreux à exprimer leur envie de voir le milieu de terrain porter les couleurs anglaises cette saison.

Boufal a été prêté la saison dernière à Celta Vigo, où il a disputé 35 matchs toutes compétitions confondues pour 3 buts et 4 passes décisives. Ce dernier été bloqué par Mark Hughes. La décision de le laisser partir n’était guère impopulaire, mais les supporters sont clairement optimistes quant au fait que quelque chose a changé cet été.

Hamza Mendyl, retrouvailles avec la Ligue 1

Hamza Mendyl peut désormais laisser derrière lui sa mauvaise expérience en Allemagne. Après avoir passé un an au sein de Schalke 04, l’international marocain a été remercié par le club qui lui a clairement fait comprendre qu’il était indésirable en le reléguant en deuxième division.

Heureusement, le Lion de l’Atlas a trouvé preneur en Ligue 1 et marque donc son retour en France, dans les rangs du Dijon FC sous forme de prêt avec option d’achat. Mendyl, qui porte désormais le numéro 27 est familier avec le championnat français où il a évolué de 2016 à 2018 dans les rangs de LOSC Lille.

En contrat jusqu’en 2023 avec les Royal Blues, le joueur âgé de 21 ans a très peu été utilisé cet été, et n’a participé qu’à 16 matches en 2018-2019, toutes compétitions confondues. Ce dernier a été jugé en dessous physiquement par les dirigeants des Royal Blues.

Fayçal Fajr, un petit tour et puis s’en va

Aussitôt revenu, aussitôt reparti. Alors qu’il avait quitté le Getafe pour retourner à Caen, Fayçal Fajr a eu la mauvaise surprise d’être relégué en deuxième division avec son club. Impossible pour lui de jouer en Ligue 2, comme il l’a exprimé à de nombreuses reprises, le milieu de terrain offensif de 31 ans retourne en terre espagnole.

L’international marocain  s’est dit « très heureux de retourner dans ma deuxième maison ». Pourtant convoité par de nombreux clubs français, Fajr a préféré repartir en Liga et retrouver son club de coeur.

Auteur de 5 buts en 36 journées de Ligue 1 Conforama, le milieu de terrain âgé de 31 ans aura dépassé la barre symbolique des 100 rencontres jouées avec les « rouge et bleu ». Getafe CF et SM Caen ont conclu un accord concernant le transfert du joueur, qui a défendu le maillot Azulona lors de la saison 17/18 et a disputé 33 matchs officiels avec Getafe.

Nabil El Zhar fait son nid à Al Ahly

Nabil El Zhar n’a pas perdu de temps. Quelques jours après avoir annoncé son départ de CD Leganés, l’international marocain s’est officiellement engagé au Qatar, dans les rangs du club Al Ahly, a annoncé le club dans un communiqué.

Après avoir fait l’objet de nombreuses rumeurs le liant à une arrivée au Raja de Casablanca, le joueur âgé de 32 ans a finalement opté pour le championnat qatari.

El Zhar, qui a décidé de résilier son contrat avec CD Léganès qui courait jusqu’en juin 2020, a passé deux saisons et demie aux côtés du club espagnol, pendant lesquels il a disputé 82 matchs, inscrit 8 buts et réalisé 5 passes décisives.

Rachid Alioui, Angers 

A l’instar de Youssef Ait Bennasser, Rachid Alioui a décidé de continuer l’aventure en Ligue 1. Après avoir passé 3 ans à Nîmes, l’international marocain est passé du côté d’Angers. Le Lion de l’Atlas s’est engagé avec les Noirs et Blancs jusqu’en 2022, devenant ainsi la première recrue du SCO lors de ce mercato estival.

Alioui a rejoint Nîmes en 2016, club dans lequel il connaît une ascension fulgurante. Lors de sa première saison chez les Crocos, Rachid parvient à marquer 13 buts et à délivrer 6 passes décisives en 26 matchs. Ce qui fait de lui le meilleur buteur et le deuxième meilleur passeur du club.

Adel Taarabt, la renaissance du Phoenix

S’il y’a bien un Lion de l’Atlas qui a surpris cette année, c’est bien Adel Taarabt. Alors qu’on l’annonçait « mort » footballistiquement parlant, l’international marocain a fait un retour fulgurant à Benfica, club avec lequel il était au bord de la rupture depuis son retour de prêt au Génoa.

Il n’aura fallu qu’un convocation en équipe A pour tout faire basculer, en témoignent ses très bonnes prestations et son engagement certain. Un changement radical de comportement qui a poussé les dirigeants du club portugais à prolonger son contrat jusqu’en 2022.

Belle opération donc pour Adel Taarabt. Le Lion de l’Atlas qui en retrouvant l’équipe première a prolongé son contrat doit cet état de grâce à Bruno Lage en place actuellement et appelé en rescousse pour prendre les destinées de club lisboète début 2019.

Plus de trois ans et demi après la signature par Benfica d’un transfert gratuit des Queens Park Rangers, Adel Taarabt reprend du poil de la bête et joue régulièrement, chose qu’il n’a pas faite depuis 2016.

Relégué dans l’équipe réserve depuis cet été, le Marocain avait pourtant été poussé vers la sortie.  Taarabt, qui a passé ses deux dernières saisons en prêt au Genoa, a pourtant eu plusieurs propositions, notamment en Premier League ou encore en Major League Soccer. 

Abdelaziz Barrada, de l’Espagne au Qatar

Abdelaziz Barrada a choisi de rejoindre le championnat qatari. L’international marocain s’est engagé avec le club Al-Shania pour une saison, après avoir passé quelques mois en Liga, dans les rangs du Gimnastic Tarragone.

« Contrat signé entre le club Al-Shahania et le joueur professionnel arabe Abdelaziz Barrada de la Liga espagnole », a écrit le club qatari. Barrada rejoint ainsi plusieurs de ses compatriotes qui évoluent au championnat du Qatar, en l’occurrence Medhi Benatia (Al Duhail), Nabil El Zhar (Al Ahly), M’barek Boussoufa (Al-Sailiya) et Ahmad Hamoudane (Al Khour).

Né le 19 juin 1989, l’international marocain avait auparavant joué dans les championnats français, espagnol, turc et émirati. Avec la sélection marocaine, il a participé à la Coupe d’Afrique des Nations en 2013.

Abderrazak Hamdallah, pour tout l’or d’Arabie

En Arabie Saoudite, Abderrazak Hamdallah se sent comme un roi. Annoncé proche de la Serie A, le joueur d’Al Nasr a été convaincu par le club saoudien qui le considère comme un véritable pilier. L’international marocain, engagé jusqu’en 2021, a officiellement prolongé son contrat de trois ans, ne laissant la chance à aucun club de l’enrôler.

Hamdallah est un joueur comblé. En effet, Al Nasr  qui a gâté son joueur, financièrement parlant, avec une augmentation de salaire conséquente (9 millions de dollars primes incluses), a encore prouvé son attachement au meilleur buteur 2019.

Sofyan Amrabat dit ciao à l’Italie

Sofyan Amrabat a quitté le FC Bruges direction la Serie A. L’international marocain s’est engagé avec le club italien Hellas Verona en prêt avec option d’achat, après une saison médiocre en Belgique.

Poussé vers la sortie par les dirigeants belges, le joueur âgé de 22 ans, qui a disputé 28 matchs de championnat, sans convaincre, pourrait bien relancer sa carrière dans le championnat italien après avoir passé la moitié de sa saison sur le banc de touche.

Le club belge a acheté Amrabat l’année dernière à Feyenoord, où il avait également signé un contrat d’un an après son arrivée du FC Utrecht. Le milieu de terrain a disputé 17 matches de championnat en Belgique en marquant un but. À Hellas, qui a été promu en première division la saison dernière, le petit frère de Nordin espère faire la différence.
Mohcine Iajour répond également à l’appel du Golfe

Le Raja de Casablanca, c’est du passé pour Mohcine Iajour. A 34 ans, le joueur marocain a décidé de tenter sa chance en Arabie Saoudite avec le club de deuxième division, le Damac FC.

Iajour évoluera aux côtés de son ancien coéquipier du RCA, Zakaria Hadraf.

L’attaquant a brillé cette saison en Botola pro, réussissant, sur 28 matchs disputés sous les couleurs des Verts, à inscrire 19 buts et donner 4 passes décisives, remportant le titre du meilleur buteur du championnat marocain.

Ce dernier a même figuré dans le classement des meilleurs buteurs mondiaux 2019, aux côtés d’un autre Marocain évoluant en Arabie Saoudite, Abderrazak Hamdallah qui s’est adjugé la première marche du podium.

Manchester United : Matteo Darmian recruté par Parme