Une pétition contre la prorogation du Parlement britannique atteint plus de 1,3 million de signatures

29 Août 2019 à 15:15 Monde
Une pétition contre la prorogation du Parlement britannique atteint plus de 1,3 million de signatures

Une pétition contre la décision du Premier ministre britannique, Boris Johnson, de proroger le Parlement jusqu’à deux semaines avant la date du Brexit a déjà été signée ce jeudi par plus de 1,3 million de personnes.

Lancée sur le site du Parlement par Mark Johnson, un militant europhile dans le comté Surrey (sud-est d’Angleterre), cette pétition exige que « le Parlement ne soit ni suspendu ni dissous à moins que et jusqu’à ce que le Brexit soit reporté ou annulé« .

« Le Parlement ne doit pas être prorogé ni dissous tant que la période prévue dans l’article 50 n’a pas été suffisamment prolongée ou que l’intention du Royaume-Uni de se retirer de l’UE n’a pas été annulée« , lit-on dans cette pétition.

Dès son lancement mercredi après-midi, cette pétition a atteint plus de 100.000 signatures quelques heures après l’annonce de la suspension du Parlement, dépassant ainsi le seuil requis pour ouvrir le débat au Parlement, conformément à la loi britannique.

Vingt-trois heures plus tard, la pétition a franchi la barre d’un million de signatures. Selon une carte jointe à la pétition, plus de 5% électeurs ont signé cette requête dans les principales villes britanniques, dont Londres, Edimbourg, Glasgow, Sheffield, Cambridge, Oxford, Bath, Brighton et Bristol.

D’après le quotidien The Guardian, il s’agit du nombre de signatures le plus important d’une pétition parlementaire après la déclaration sur la révocation de l’article 50 du traité de Lisbonne, dont le nombre de signatures a atteint 6 millions plus tôt cette année.

Russie/Ukraine : Le cinéaste Oleg Sentsov devrait faire l'objet d'un échange de prisonniers