Soudan : Abdel Fattah Al Burhane prend la tête du Conseil souverain

21 Août 2019 à 13:29 Monde
Soudan : Abdel Fattah Al Burhane prend la tête du Conseil souverain

Le général soudanais Abdel Fattah Al Burhane, anciennement leader du Conseil militaire de transition, a été intronisé, mercredi 21 août, à Khartoum comme le nouveau chef du Conseil souverain, a indiqué l’agence officielle Suna.

Abdel Fattah Al Burhane prend donc la tête de cet organe censée mener la transition dans le pays enclin à une révolte populaire de plusieurs mois depuis le triplement des prix du pain et du carburant. Selon les médias d’État, tous les membres du Conseil souverain ont prêté serment. Le Conseil souverain devrait mener le Soudan vers un pouvoir uniquement civil, comme demandé par la contestation.

Abdel Fattah Al Burhane qui était déjà à la tête du Conseil militaire depuis la destitution de l’ancien président Omar El Béchir le 11 avril continuera donc d’être le numéro de cette nouvelle institution pendant les 21 premiers mois de la transition. Pour les 18 mois restants, ce sera un civil qui prendra le relais du général Burhane à la tête du Conseil souverain.

Attendue pendant des mois, la formation du conseil de transition a été annoncée mardi soir. Elle est composée avec une majorité de civils, à savoir six membres de la contestation contre cinq militaires. La liste finale des membres du Conseil avait été annoncée dans une allocution télévisée par Chamseddine Kabbachi, un porte-parole du Conseil militaire.

Anvers : Quatre arrestations pour le trafic d'environ 1,2 tonne de cocaïne