Criminalité : le Maroc classé 5e dans la région MENA

20 Août 2019 à 12:50 Société
Criminalité : le Maroc classé 5e dans la région MENA

La criminalité au Maroc reste tempérée en comparaison avec d’autres pays du Monde. Selon l’indice Numbeo, le royaume est classé cinquième dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) au titre de l’année 2019 comparée à 2018 où il était classé sixième.

L’indice Numbeo, qui couvre 328 pays, indique que le taux de criminalité à Casablanca est de 55,01 %, tandis que le taux de sécurité de la capitale économique est de 44,99 %, ce qui classe le Maroc à la 83ème place dans le monde. Nos voisins algériens, quant à eux, ont été classé 70ème avec un taux de criminalité de 57,25 % dans la capitale Alger, pour un taux de sécurité de 42,75 %. Pour la capitale tunisienne, Tunis, elle a enregistré un taux de criminalité de 42,56 % et un taux de sécurité de 57,44 %, la classant ainsi à la 167e place.

Au Moyen-Orient, la capitale syrienne, Damas, est classée au 32 rangs ce qui la place en tête de liste avec un taux de criminalité de 66,11 %, suivi par la capitale irakienne, Bagdad, classée au 41ème rang (TC : 63.60 %), Tripoli 45ème rangs (TC : 62,80 %), le Caire au 102ème rang (TC : 51,31 %) tandis que la capitale libanaise Beyrouth se classe au 141ème rangs avec un taux de criminalité de 44,75 %.

Dans son rapport au titre de l’année 2019, l’indice Numbeo fait savoir que l’inquiétude d’être agressé ou volé au sein de Casablanca a atteint 60,62 %. En comparaison, la capitale administrative du royaume affiche un TC de 50 %. En ce qui concerne la peur d’être insulté ou humilié, ce taux s’élève à 51,47 % à Casablanca et à 33,65 % à Rabat.

Casablanca en tête des villes les plus dangereuses du Maroc

À Casablanca, qui reste parmi les villes les plus « dangereuses » du royaume, où le risque d’être agressé dans la rue à n’importe quel moment est fréquent, Numbeo indique que la sécurité de marcher seul pendant la journée a atteint à Casablanca 56,46 % tandis qu’à la capitale administrative, ce taux s’élève à 88.46 %. Le soir, la sécurité de marcher seul dans la rue à Rabat a enregistré un taux de 42.31 %, tandis qu’à Casablanca, le taux s’élève à 32.08 %.

Il est à rappeler que l’indice Numbeo dispose de l’une des bases de données les plus détaillées et les plus fiables sur le niveau de perception de la criminalité dans les villes et les pays à travers le monde. Sur un pourcentage de 100, si la valeur de l’indice est proche de 0 cela signifie que la ville ou le pays en question est très sûr, alors que si la valeur est proche de 100, cela veut dire que la criminalité dans ce pays est très élevée.

En gros, Numbeo se base sur les sondages des visiteurs de son site, où les questions sont similaires à de nombreuses enquêtes scientifiques et gouvernementales. Pour générer les index actuels, Numbeo utilise des données datant de 36 mois qui sont refaites deux fois et n’inclut que les villes pour lesquelles il existe au moins un certain nombre de contributeurs.

Les personnes sondées répondent donc à un nombre considérable de questions à savoir l’inquiétude que sa maison soit cambriolée, l’inquiétude d’être agressé ou volé, l’inquiétude de se faire voler sa voiture, l’inquiétude d’être attaqué ou insulté, l’inquiétude d’être sujet à une attaque physique en raison de la couleur de votre peau, de votre origine ethnique ou de votre religion.

Mais pas que ! Les personnes sondées répondent également à des questions liées aux problèmes avec des personnes qui utilisent ou vendent de la drogue, des problèmes avec des crimes contre les biens tels que le vandalisme et le vol, les problèmes avec des crimes violents comme les agressions et les vols à main armée ou encore les problèmes avec la corruption.

À la mémoire du 66e anniversaire de la révolution du roi et du peuple