Soudan : L’ex-président Omar El Béchir passe devant la justice

19 Août 2019 à 10:31 Monde
Soudan : L’ex-président Omar El Béchir passe devant la justice

L’ancien président soudanais Omar El Béchir est arrivé, lundi 19 août, devant le tribunal de Khartoum où il doit être jugé pour corruption, a indiqué la presse. 

L’ex-président qui avait gouverné le Soudan pendant trente ans avant d’être destitué par l’armée à la suite d’un soulèvement populaire de masse causé par le triplement du prix du pain, devrait passer devant la justice lundi après un report constant de son audience, selon les informations d’un journaliste de l’AFP sur place.

Omar El Béchir destitué par l’armée le 11 avril avait retrouvé à cette date le même sort qu’il avait réservé à Sadeq Al Mahdi trente ans plus tôt. Son procès devait se tenir samedi, mais il avait été reporté. L’ex-dirigeant est arrivé à son audience devant le tribunal de Khartoum escorté d’un imposant convoi militaire. Lors de son arrestation, un important montant en devises étrangères avait été retrouvé au domicile de l’ex-chef militaire.

C’est en effet, d’accusations de « possession de devises étrangères, de corruption » et pour avoir « reçu des cadeaux illégalement » que devra répondre l’ex-dirigeant. Il devrait sans doute répondre ensuite à des accusations de « meurtres » commis lors des manifestations anti-système qui ont conduit à son éviction, mais pour l’instant rien n’indique que ces motifs seront abordés lors de cette audience.

L’équivalent de la somme de 113 millions de dollars avait été retrouvé en liquide dans l’une des résidence de l’ancien dirigeant et chef militaire de 75 ans, selon le chef du Conseil militaire de transition Abdel Fattah Al Burhane.

Chine : Des marques internationales critiquées pour avoir reconnu Hong Kong