La douche basque de Barcelone à Bilbao, Munich cueilli à froid par Berlin

17 Août 2019 à 14:32 Sport
La douche basque de Barcelone à Bilbao, Munich cueilli à froid par Berlin

Le FC Barcelone sans sa vedette Lionel Messi convalescent a subi la loi basque aux ultimes instants de la rencontre disputée vendredi au stade San Mamés à Bilbao en lever de rideau de la première journée de la Liga, saison 2019/20.

C’est sur un but venu d’ailleurs, un incroyable ciseau acrobatique du vétéran basque, Aritz Aduriz (38 ans) que les Catalans ont bu le calice jusqu’à la lie. Et comme un malheur ne vient jamais seul, le Barça a perdu au cours de la partie, à la demi-heure de jeu,

Luis Suarez blessé à un mollet et qui devrait à son tour faire banquette pour un bout de temps. Ajouter à cela le départ au Bayern Munich pour prêt du Brésilien Philippe Coutinho, l’opération des hommes d’Ernesto Valverde a été pour le moins compliquée.

Pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé même s’ils ont été dominé en première mi-temps, les Catalans ont manqué de réalisme en touchant par trois du bois. La seconde mi-temps fut meilleure mais sans efficacité. Les recrues du mercato estival n’ont pas été à la fête à l’image du Français Antoine Griezmann, effacé et décevant, incapable de concrétiser deux occasions franches de scorer. Mais le naufrage collectif de l’ensemble d’Ernesto Valverde en aucun cas ne devrait enlever le mérite de cette victoire aux Basques de l’Atletic Bilbao, vaillants et qui y ont cru jusqu’au bout.

Cette défaite n’est pas l’idéal pour lancer une saison d’autant plus qu’en cas de victoire du Real à Vigo cet après-midi, ce seront trois points de pris dans l’éternel « mano à mano » entre les clubs rivaux.

En Allemagne, le Bayern de Munich n’a pas non plus été de fête en concédant le nul (2-2) d’entrée de compétition en match d’ouverture de la Bundesliga face à un adversaire à sa portée le Hertha Berlin en l’occurrence. Pourtant les Bavarois avaient cru faire le plus dur en ouvrant le score par l’inévitable Robert Lewandowski. Mais les Berlinois sur leurs deux seules incursions ont réussi l’efficacité absolue. D’abord en revenant au score puis en prenant le large et ce dans un laps de temps de trois minutes.

Ce n’est qu’en seconde que le match devint poursuite après le penalty accordé suite à l’intervention de la VAR que Lewandowski ne s’est pas fait prier de concrétiser. Le Polonais réussissant du coup son premier doublé mais sutout à arracher le point du nul et éviter le zéro pointé à l’image du FC Barcelone. Le meilleur ennemi du Bayern, le Borussia Dormund, jouera en déplacement cet après-midi Augsbourg pour une place au soleil.

M.J.K

Lions de l’Atlas : La première liste des 46 de Vahid Halilhodzic dévoilée