Tunisie : Plus de la moitié des candidatures à la présidentielle rejetées

13 Août 2019 à 16:20 Monde
Tunisie : Plus de la moitié des candidatures à la présidentielle rejetées

L’Instance supérieure indépendante électorale (ISIE) chargée de l’organisation et du suivi des élections présidentielles anticipées en Tunisie a rejeté 66 candidatures sur le total des dossiers présentés, affirmé un membre de l’instance. 

Sur un total de 97 candidatures aux prochaines échéances électorales, ce sont seulement 31 dossiers qui ont été acceptés par l’ISIE, a annoncé Anis Jarboui, membre de l’Instance. Ce dernier a ajouté par ailleurs qu’une conférence de presse sera organisée mercredi pour annoncer la liste préliminaire des candidats retenus.

L’Instance explique en outre que les candidats malheureux dont le dossier a été rejeté pourront faire appel de la décision des membres de l’ISIE et recourir à la justice. L’instance se réserve toutefois le droit d’annoncer les candidatures finales d’ici le 31 août.

Selon Farouk Bouasker, un autre membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections, cité par l’agence tunisienne officielle, sur les 31 candidats retenus, « vingt prétendants à l’élection présidentielle sont parvenus à réunir des parrainages populaires alors que onze candidats ont obtenu des parrainages parlementaires ».

Et, d’ajouter que seulement 41 candidats des 97 candidats ont déposé une caution financière de 10.000 dinars (à peu près 34.000 dirhams). Parmi les candidats ayant déposé la caution, 10 d’entre eux n’ont pas eu les parrainages suffisants, indique Farouk Bouasker, qui explique les vices de forme rencontrés.

Guerre commerciale : Les tarifs punitifs américains reportés