Manifestations en Russie: Le Kremlin rejette la situation de « crise »

13 Août 2019 à 13:03 Monde
Manifestations en Russie: Le Kremlin rejette la situation de « crise »

Le Kremlin estime que la répression musclée des forces de l’ordre lors des récentes manifestations est « justifiée » et réfute une situation de « crise politique ». 

Depuis juillet, la Russie est secouée par un vaste mouvement de contestation populaire dénonçant le rejet des candidatures des représentants de l’opposition à l’instar d’Alexeï Navalny.

Mardi, le Kremlin a estimé que la réaction des forces de l’ordre face à la montée de la contestation lors des manifestations était « tout à fait justifiée », en parlant de la « fermeté » des membres de la police face « aux troubles publics », a ainsi indiqué à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

« Nous ne sommes pas d’accord avec ceux qui qualifient ce qui se passe de +crise politique+ », a ajouté le porte parole, réfutant la situation de crise, et cela malgré une grande mobilisation des russes ces dernières jours, qui a conduit une importante partie d’entre eux à la case prison.

Depuis juillet, des milliers de russes bravent l’interdit en manifestant chaque weekend dans le centre de la capitale moscovite. C’est la première fois depuis l’élection de Vladimir Poutine en 2012 qu’un tel rassemblement de l’opposition a lieu. Le dernier en date avait rassemblé dimanche près de 60.000 personnes à Moscou pour appeler à des élections libres lors des proches élections locales prévues en septembre.

Chine : Le bilan du typhon Lekima passe à 49 morts et 21 disparus