Hong Kong: Les manifestants pro-démocratie suspendent le trafic aérien

13 Août 2019 à 11:20 Monde
Hong Kong: Les manifestants pro-démocratie suspendent le trafic aérien

Les habitants de Hong Kong continuent de mener la vie dure aux autorités locales devant les yeux effarés du monde entier. Mardi, les manifestants pro-démocratie, ont encore une fois bloqué l’aéroport de Hong Kong tandis que la cheffe de l’exécutif de l’ancienne colonie britannique a commencé à employer la menace. 

Suite à une semaine bras de fer entre les manifestants et les forces de polices accusées de graves dérapages, mardi, la contestation populaire a de nouveau bloqué l’aéroport de Hong Kong, provoquant la suspension des procédure d’enregistrement et le départ de tous les vols, faisant monter la pression d’un cran.

La veille, la mobilisation civile des contestataires de la loi prévoyant l’extradition vers la Chine, avaient fait la même chose, ce qui a donné lieu à l’annulation d’une centaine de vols en partance de la l’île.

La cheffe de l’exécutif de Hong Kong, décrié par les habitants s’est lancée dans les menaces mardi en conférence de presse. « La violence, que ce soit son utilisation ou son apologie, poussera Hong Kong sur un chemin sans retour et plongera la société hongkongaise vers une situation très inquiétante et dangereuse », a déclaré Carrie Lam, ajoutant que la situation de cette semaine lui a fait craindre « une situation dangereuse ».

De son côté, la Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU Michelle Bachelet, a condamné « toute forme de violence (…) et enjoint les autorités hongkongaises à ouvrir une enquête rapide, indépendante et impartiale » sur les dérives des forces de l’ordre, a-t-elle dit, citée par son porte-parole Rupert Colville lors d’une conférence de presse à Genève.

Australie : Une femme blessée à l'arme blanche au centre de Sydney