« Neymar casse toi ! » ou quand le Parc brûle ce qu’il a adoré

12 Août 2019 à 10:55 Sport
« Neymar casse toi ! » ou quand le Parc brûle ce qu’il a adoré

C’est par des chants virulents et des banderoles hostiles que le public parisien du Parc des princes a exprimé ce qu’il ressentait à propos de la star internationale Neymar qu’il a pourtant tant adoré.

Si le divorce avec le PSG est bel et bien prononcé pour le Brésilien, son point de chute reste toujours du domaine d’un mystère. Cela vacille entre les pelouses du Neu Camp et du Bernabeu respectivement celles, du FC Barcelone, où il souhaite plus que tout revenir, mais également au Real Madrid qui brandi l’arme fatale du financier en enchérissant la coquette somme de 160 millions € en plus de Modric et éventuellement Isco, Bale et le gardien Navas.

Le quotidien espagnol AS croit savoir que le dénouement de cette affaire qui n’a eu de cesse de défrayer les chroniques de cet été que la date butoir pourrait être jeudi, jour où « le PSG, Madrid et le Barça se rencontreront lors d’une réunion » afin d’en définir tenants et aboutissants d’un transfert qui n’a que trop duré.

À Paris seules les formalités du divorce sont à définir pour confirmer une rupture et cette « chambre à part ». Des signes ont on ne plus clair sont là. Neymar a été délibérément écarté par le nouveau directeur sportif Leonardo pour la première journée où un PSG sérieux et sans fioritures s’est imposé (3-0) devant des Nîmois handicapés par les nombreux départs subis lors de l’intersaison.

Autre signe indéniable pour illustrer cette rupture entre la star et les supporters du PSG, les maillots portés par ces derniers pour cette première journée. Ils n’étaient pas flanqués du nom de Neymar comme s’il n’avait jamais existé. La boutique officielle du PSG a eu vite fait de se passer de toute publicité à son effigie, privilégiant pour cela les Mbappé, Marquinhos et autres Veratti, Cavani ou Di Maria.

Si l’Espagne semble avoir les clés de la fin de ce transfert qui s’annonce pour le moins historique, Barcelone et le Real Madrid étant les deux pistes les plus évoquées où atterrirait le mutin, il n’est pas exclu que l’Italie via la Juventus s’y mette aussi. Dans la balance de l’échange la Vieille Dame mettrait Dybala qui a fait dernièrement capoter un juteux transfert à Tottenham.

Leonardo n’était pas insensible à l’offre du FC Barcelone pour Neymar dans laquelle figurait Philippe Coutinho et d’autres joueurs. Mais malheureusement il n’a pas la main pour ce faire. Sa hiérarchie au PSG ayant donné comme directive de céder Neymar au club européen qui se montrera le plus offrant. Aussi, dans ce « entre les deux mon cœur balance » le Real Madrid par avec les faveurs du pronostic à moins de titiller l’orgueil catalan.

M.J.K

ATP : Rafael Nadal remporte le tournoi de Montréal