Yémen : Le palais présidentiel à Aden assiégé par les Houthis

10 Août 2019 à 15:00 Monde
Yémen : Le palais présidentiel à Aden assiégé par les Houthis

Le palais présidentiel à Aden a été encerclé, samedi 10 août, par des combattants séparatistes, indiquent des sources sécuritaires. Les séparatistes Houthis auraient également saisi un char.

Les combats entre les forces loyalistes au régime du président Abd Rabbo Mansour Hadi et les rebelles Houthis continuent de faire saigner le Yémen après une guerre démarrée en 2015. Samedi, les séparatistes ont pris le contrôle de trois casernes des forces gouvernementales, indiquent des sources militaires et sécuritaires.

Les Houthis soutenus par l’Iran, ont assiégé le palais présidentiel de la ville d’Aden, une grande ville du sud du pays devenue le siège du pouvoir loyaliste depuis que les rebelles ont repris la capitale Sana.

Selon un correspondant de l’Afp sur place, les combattants séparatistes auraient saisi un char près d’une position militaire. Vendredi, les combats à Aden provoquaient la mort de six civils dont quatre femmes d’une même famille.   Selon l’organisation Médecins sans frontières (MSF), plus de 75 personnes blessées ont été soignées dans un hôpital relevant de cette ONG depuis vendredi.

Depuis mercredi, le bilan est d’au moins 18 morts entre combattants et civils, selon des médecins et des sources de sécurité.

Ahmed Benchemsi arrêté et interrogé en Algérie