Aid Al-Adha : Session de formation au profit de plus de 300 éleveurs à Tétouan

10 Août 2019 à 01:10 Société
Aid Al-Adha : Session de formation au profit de plus de 300 éleveurs à Tétouan

L’Association nationale des producteurs de viandes rouges (ANPVR) a organisé, jeudi à Tétouan, une session de formation au profit de plus de 300 éleveurs à l’occasion de l’Aid Al-Adha.

Organisée en partenariat avec la commune de Tétouan et l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), cette session vise à garantir la sécurité sanitaire des citoyens et à améliorer la qualité des moutons destinés au rituel de l’Aid, a indiqué le président de la commune urbaine de Tétouan, Mohamed Idaomar.

Il a indiqué, dans ce sens, que cette formation, aux côtés de l’ouverture de l’abattoir municipal ainsi que d’autres mesures prises par la commune de Tétouan, ont pour but principal la protection de la sécurité sanitaire des citoyens en assurant une bonne hygiène lors de l’abattage ainsi qu’une bonne qualité des viandes consommées lors de l’Aid.

Pour sa part, le chef du service vétérinaire provincial de Tétouan relevant de la Direction régionale Tanger-Tétouan-Al Hoceima de l’ONSSA, Dr Rachid Belyasmine, a précisé que cette session s’inscrit dans le cadre des campagnes nationales de sensibilisation et de formation organisées par l’Office en vue d’informer les éleveurs pour bien préparer le rituel du sacrifice du mouton.

Il a également fait savoir que l’Office, à l’instar des années précédentes, assurera une permanence le jour de l’Aid afin de traiter les réclamations des citoyens et répondre à toute demande d’information, précisant que les contacts des vétérinaires de toutes les villes du Royaume seront communiqués par l’ONSSA pour assurer le bon déroulement de l’Aid.

La session de formation a été marquée par un exposé technique au profit des éleveurs visant à bien saisir les facteurs impactant la qualité des viandes, à commencer par l’achat des moutons jusqu’à la conservation des viandes.

Meknès: lancement de l'opération "Al Gazar diali"