Surchauffe des smartphones : Les gestes à adopter

08 Août 2019 à 08:07 High-tech
Surchauffe des smartphones : Les gestes à adopter

L’équation est simple : smartphones + températures élevées = catastrophe. Tout comme pour l’Homme, les équipements électroniques, en l’occurrence les smartphones dont on ne peut plus se passer, doivent être maintenus à un niveau de chaleur maîtrisé, sous-peine de surchauffer, voire exploser dans certains cas.

Contrairement à nous, les smartphones ne peuvent pas gérer le niveau de chaleur auquel ils sont exposés. Si certains modèles avancés disposent de fonctions de refroidissement comme le « watercooling » sur certains PC, la majorité des terminaux dont sont équipés les utilisateurs, sont bien simples de ce côté.

Ainsi, le facteur humain reste la principale raison derrière certains incidents liés aux smartphones. En effet, une fillette a perdu la vie, brûlée vive suite à une surchauffe d’un chargeur de mauvaise qualité, à Sidi Allal El Bahraoui, dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, dans la semaine du 5 août.

L’utilisation d’accessoires non certifiés ou de qualité moindre, donne souvent lieu à des surchauffes, qui peuvent engendrer soit dans un court circuit sur le terminal, soit une explosion. Cela résulte du fait que les composants utilisés dans leur fabrication sont loin de remplir les mêmes conditions de sécurité que sur des produits originaux. Dans ce sens, il est vivement conseillé d’éviter l’utilisation de chargeurs d’imitation, vendus sur le marché à des prix allant de 10 à 50 dirhams.

Par ailleurs, l’un des cas qui resteront dans les annales de l’histoire de la téléphonie mobile est sans doute l’affaire « explosive » du Galaxy Note 7 de Samsung. Le constructeur avait voulu hâter la sortie de son terminal face à Apple avec l’iPhone 7, mais au lieu de lancer une révolution sur le marché, une catastrophe a pris place.

En effet, le terminal disposait de peu d’espace pour permettre à l’air de circuler dedans afin de refroidir la batterie. Cela a débouché sur une fonte de connecteurs à ce niveau, rendant le terminal instable, donnant lieu à de nombreuses explosions. La compagnie sud-coréenne avait rappelé massivement le premier lot de Note 7 dans le monde, mais cela n’a pas suffi, puisque même les versions qui ont suivi souffraient toujours du même problème. Cela était le premier « fail » de l’histoire de Samsung, mais le problème a été corrigé par la suite sur le Note 8 et Note 9.

Que ce soit sur iOS ou Android, les smartphones sont dotés de capteurs de température, dont la fonction est de mesurer la température du processeur. Dans le cas des iPhone, une surchauffe génère un message d’alarme indiquant que le terminal va s’éteindre en attendant qu’il refroidisse. Sur certains terminaux Android, un message similaire apparaît, mais ce n’est pas toujours le cas sur ce système, puisque tout dépend du constructeur et des fonctions qu’il souhaite afficher. Cela dit, au-delà des défauts et limites techniques, l’usage que l’on fait de notre smartphone est l’un des principaux contributeurs au « bien-être » de celui-ci.

Actuellement, le smartphone est plus une extension de soi, plutôt qu’un simple appareil. Si l’on n’est pas en train d’effectuer différentes tâches dessus, on le consulte juste pour avoir une idée sur l’heure où les notifications. Il est vrai que les smartphones ont facilité le quotidien des utilisateurs, mais cela se fait au prix d’une addiction malsaine à la technologie.

Des gestes qui semblent simples, mais qui contribuent pourtant à une surchauffe des smartphones pendant la période estivale. Il faudrait donc que les utilisateurs soient conscients des risques qu’ils courent, avant qu’ils ne s’adonnent à un usage intensif (et abusif) de leurs terminaux.

Quelles pratiques doit-on adopter ?

Nous l’aurons compris : un smartphone est tout aussi précieux que notre être… à l’heure du digital bien sûr. Comment peut-on donc protéger nos « petits bouts de choux » ? Hespress FR vous propose dans ce sens une compilation des actions à entreprendre pour sauvegarder la durée de son terminal en ces temps de chaleur intense.

Il faut comprendre que la surchauffe des smartphones est étroitement liée aux applications que l’on utilise quotidiennement. Certains programmes nécessitent un réel effort de la part du processeur, ce qui contribue à la montée de chaleur interne du terminal. Cela varie des réseaux sociaux, à une consommation non-stop de contenu vidéo, ou des parties sur des jeux gourmands en ressources, à l’image de PUBG Mobile.

De plus certaines applications qui tournent en fond devraient être fermées, voire limitées à un fonctionnement déterminé par l’utilisateur. Dans ce sens, les applications inutiles devraient être désinstallées et supprimées, du fait qu’elles contribuent également à la surchauffe.

Par ailleurs, il faudrait minimiser l’utilisation de coques de protection en silicone, car celles-ci retiennent énormément la chaleur. Il est simple de vérifier cela, en mettant son smartphone dans sa poche pendant une journée, et de le tester. Il faut comprendre que lorsqu’un smartphone chauffe, la chaleur commence à se dissiper vers l’extérieur, mais quand il est placé dans une coque, celle-ci récolte la chaleur et la renvoie vers le point initial, ce qui engendre une surchauffe du terminal. Il faudrait donc éviter d’utiliser une coque dans certains cas, car cela équivaut à mettre des gants de laine pendant l’été, chose qui est inutile.

L’autre « bêtise » commise par certains utilisateurs est le fait qu’ils laissent leurs smartphones dans leurs véhicules, exposés aux rayons du soleil. Le pare-brise sert de loupe et accentue les rayons solaires, mais pas que: Les rayons solaires font augmenter la température générale des véhicules ce qui se répercute sur tous les objets se trouvant à l’intérieur.

Il faudrait donc éviter d’exposer son terminal au soleil, car celui-ci n’a, en aucun cas, été conçu pour supporter des températures élevées. Les smartphones sont des objets sensibles aussi aux changements climatiques, et devraient bénéficier d’une attention particulière, afin d’en maximiser la durée de vie, chose qui devient indéniable en été.

IFA 2019 : Face aux smartphones à écrans pliables, LG présente un terminal à 3 écrans