Al-Sissi a pris une décision radicale concernant la sélection égyptienne

02 Août 2019 à 11:09 Sport
Al-Sissi a pris une décision radicale concernant la sélection égyptienne

A l’instar du Maroc, l’Egypte n’a pas fait long feu en Coupe d’Afrique des Nations, éliminée en 8e de finale face à l’Afrique du Sud. Un échec qui a poussé le président de la Fédération égyptienne de football (EFA) Hany Abo Rida à limoger le sélectionneur Javier Aguirre et son staff, avant de remettre aussitôt après sa propre démission. Suite à cette débâcle à domicile de surcroît, le président égyptien Abdel Fettah al-Sissi a pris une grande décision concernant la sélection.

Lors d’une conférence de presse, Al Sissi a annoncé qu’il ne fera plus appel à un sélectionneur étranger pour coacher les Pharaons. Ce dernier semble vouloir s’inspirer de l’Algérie et de la méthode Djamel Belmadi qui a conduit les Fennecs vers la victoire en CAN 2019.

« C’est fini! », a-t-il déclaré, expliquant qu’il avait discuté avec le ministre des Sports dans ce sens, affirmant qu’il aimerait désormais que la fédération égyptienne se concentre sur les talents locaux.

Pour rappel, le lendemain de l’échec du pays hôte, la Fédération égyptienne de football (EFA) a limogé l’entraîneur mexicain Javier Aguirre après que l’équipe nationale égyptienne eut quitté la Coupe d’Afrique des Nations 2019 en huitièmes de finale après sa défaite contre l’Afrique du Sud 0 à 1. Le président de la Fédération égyptienne de football (EFA) Hany Abo Rida avait par la même occasion déposé sa démission.

« C’est une décision que je prends même si la Fédération a tout fait pour que l’équipe réussisse et aille jusqu’au bout. Maintenant, la responsabilité m’impose de continuer à présider le comité d’organisation de la CAN », a déclaré le dirigeant, par ailleurs membre du comité exécutif de la Confédération africaine de football et du conseil de la FIFA.

Avant son limogeage, le sélectionneur mexicain Javier Aguirre s’était dit  « responsable du résultat », évoquant, après la rencontre, « une nuit triste ».

Le PSV Eindhoven par la petite porte en préliminaire de LDC