Jouahri : La croissance de l’Afrique passe par la recherche et l’innovation

11 Juil 2019 à 20:12 Economie
Jouahri : La croissance de l’Afrique passe par la recherche et l’innovation

La croissance rapide et soutenable dont l’Afrique a besoin, passe par l’investissement dans la recherche et l’innovation la recherche et l’innovation, a estimé Abdellatif Jouahri, Wali Bank Al-Maghrib.

Intervenant à l’ouverture du Congrès africain de l’Econometric Society 2019, Wali Bank Al-Maghrib a affirmé qu’il « ne s’agit plus d’un luxe mais d’une nécessité. C’est la voie qui pourrait assurer la croissance rapide et soutenable dont l’Afrique a besoin pour répondre aux aspirations de sa population en général et de sa jeunesse en particulier.

Tout en soulignant que c’est l’unique option pour éviter que la fracture avec les pays avancés ne se creuse davantage, Jouahri a déploré que le continent n’est à l’origine que de 2,6 % des publications scientifiques (rapport UNESCO).

L’Afrique peut être fière aujourd’hui d’une diaspora qui a pu se positionner au niveau des meilleures universités dans le monde, ce qui constitue un potentiel énorme pouvant être mobilisé en l’incitant à intégrer les problématiques spécifiques du continent dans ses agendas de recherche et à renforcer ses liens de coopération avec les institutions africaines, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le président de « The Econometric Society », Stephen Morris, a mis l’accent sur l’importance de cette rencontre réunissant d’éminents chercheurs et experts qui viennent débattre de problématiques économiques actuelles liées notamment au développement et à l’intégration économique en Afrique.

Pour rappel, dans le cadre de la célébration de son 60ème anniversaire, Bank Al-Maghrib et Econometric Society ont organisé l’édition 2019 du Congrès africain d’Econometric Society dans l’objectif de créer un espace d’échange et de débat constructif pour faire avancer la théorie économique en lien avec les statistiques et les mathématiques.

BAM et Econometric Society organisent l’édition 2019 du Congrès Africain d’Econometric Society