France: En plein scandale François de Rugy remercie sa directrice de cabinet

11 Juil 2019 à 13:06 Monde
France: En plein scandale François de Rugy remercie sa directrice de cabinet

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy a remercié sa directrice de cabinet Nicole Klein, a annoncé, jeudi 11 juillet, son ministère dans un communiqué, après des articles publiés dans la presse sur son logement HLM.

Mercredi soir, la directrice de cabinet du ministre a déclaré à la presse que « c’est François de Rugy qui souhaite expressément que je parte », insistant que ce n’est pas ce qu’elle souhaite.

Jeudi, le ministère de la Transition écologique a annoncé dans un bref communiqué qu' »après avoir pris connaissance de l’occupation depuis 2001 par Mme Nicole Klein, d’un logement HLM à Paris, en parallèle de ses fonctions de préfète, dans plusieurs postes en province, François de Rugy a mis fin à ses fonctions de directrice de cabinet », confirmant des informations publiées par Ouest-France.

Mediapart a également publié dans la soirée de mercredi des information sur le logement HLM à Paris occupé par Nicole Klein. Il aurait été occupé depuis 2001 et conservé de 2016 à 2018 malgré le fait qu’elle n’y habitait plus. A Ouest-France, l’ancienne directrice de cabinet du ministre de Rugy a déclaré qu’elle logeait souvent dans son appartement HLM lorsqu’elle devait revenir à « Paris le week-end », reconnaît également avoir agi ainsi « par facilité et négligence ». A Mediapart, Nicole Klein a affirmé que sa situation restait « légale » et qu’elle n’a pas cherché d’autre hébergement plus tôt « par manque de temps ».

Le ministre de la Transition écologique était lui-même au cœur d’une affaire publiée dans la presse cette semaine. Seulement quelques heures avant la publication de l’article concernant sa directrice de cabinet, un autre le mettait en cause. Des dîners en grandes pompes organisés à l’Hôtel de Lassay lorsque François de Rugy était président de l’Assemblée nationale et des travaux d’un montant de 63.000 euros dans son logement de fonction à l’Hôtel de Roquelaure.

Selon le ministre qui garde pour l’instant « la confiance » du président français Emmanuel Macron, ces « dizaines dîners informels » fastueux où homards, champagne et grands crus issus des caves de l’Assemblée nationales ont été servis à table, n’étaient pas des « dîners entre amis », mais un travail classique de « représentation ». Les invités, dix à trente personnes, pour la plupart appartenant au cercle de l’épouse de François de Rugy, Séverine de Rugy, journaliste ua magazine Gala.

Jeudi, le parti d’Europe Écologie Les Verts (EELV) a estimé que le ministre de la Transition écologique devait quitter le gouvernement. « Il a invité ses amis et il prétend le contraire » et « il est pris en flagrant délit de mensonge », a dénoncé le porte-parole d’Europe Écologie Les Verts (EELV) Julien Bayou.

France: Le patient tétraplégique Vincent Lambert est mort