Nezha El Ouafi nommée à la tête du Réseau des femmes ministres pour l’Afrique

11 Juil 2019 à 04:11 Economie
Nezha El Ouafi nommée à la tête du Réseau des femmes ministres pour l’Afrique

Le Réseau des femmes ministres et hauts fonctionnaires de l’Environnement pour l’Afrique (AFWMLE), lancé en 2015 et hébergé par le bureau régional du PNUE à Nairobi, a porté la secrétaire d’État chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi, à sa présidence.

Un communiqué du département de la secrétaire d’Etat relève que cette nomination qui vint récompenser ses efforts, va redynamiser le réseau en capitalisant sur les acquis et créant plus de synergie et de convergences avec les différentes initiatives entreprises au niveau africain et mondial.

L’AFWMLE, qui fait partie d’un Réseau mondial des Femmes ministres et hauts fonctionnaires de l’environnement (NWMLE), a mis en œuvre un plan d’action 2015-2017 qui a eu des résultats fructueux ayant trait notamment à l’appui à l’adoption de la politique de la CMAE sur le genre et la création du Réseau africain des femmes entrepreneures dans le secteur de l’énergie (WEE).

Il a été renforcé en mars 2019 par le lancement du Réseau des Femmes Africaines Environnementalistes (NAWE),

El Ouafi, rappelle-t-on, préside également, au nom du Maroc le Forum régional africain pour le Développement durable (FRADD), suite à son élection en avril 2019, lors de la 5ème session du FRADD, organisée les 17 et 18 avril 2019 à Marrakech.

De même, la secrétaire d’État assure la vice-présidente du bureau de la conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), suite à son élection à ce poste lors de 16ème session ordinaire de la CMAE, tenue du 12 au 16 juin 2017, à Libreville au Gabon.

Masen : Appel à pré-qualification pour "Noor Midelt II"