Un an de prison pour un supporter algérien ayant brandi une pancarte « politique »

10 Juil 2019 à 16:45 Sport
Un an de prison pour un supporter algérien ayant brandi une pancarte « politique »

La sentence est tombée pour le supporter algérien. Serdouk Samir a été condamné, mardi 9 juillet à un an de prison ferme par le tribunal de Dar El Beida d’Alger. Ce dernier devra également payer amende de 50 000 dinars.

Le jeune homme, qui a fait le déplacement en Egypte pour soutenir la sélection de son pays en Coupe d’Afrique des Nations avait brandi une pancarte avec le message « Yetnahaw ga3 » (qu’ils partent tous, ndlr), un des slogans du mouvement de contestation algérien. Ce dernier et deux de ses amis ont été expulsés du pays.

Selon la presse algérienne, le jeune homme est accusé d’avoir porté atteinte à son pays, à travers une pancarte « d’exposition de tract de nature à nuire à l’intérêt national ». En ce qui concerne les deux autres accusés, ils ont écopé d’une peine de 6 mois d’emprisonnement et une amende de 20 000 dinars, pour avoir également fait rentrer des fumigènes dans des installations sportives, susceptibles de nuire à la sécurité du public.

Le Bayern Munich relance la piste Hakim Ziyech