Nicki Minaj annule son concert en Arabie Saoudite pour soutenir « les droits des minorités »

10 Juil 2019 à 11:56 Culture
Nicki Minaj annule son concert en Arabie Saoudite pour soutenir « les droits des minorités »

Nicki Minaj a pris sa décision. Après la polémique sur sa présence, la rappeuse américaine a annoncé l’annulation son concert en Arabie Saoudite. Cette dernière a tenu a apporter des explications concernant ce revirement de situation. 

Dans une déclaration faite à Associated Press (AP), l’interprète de « Good » explique qu’elle a pris cette décision après s’être renseignée sur nombreux « problèmes » rencontrés par les femmes, la communauté LGBTQ et d’autres minorités dans le pays du Golfe. En annulant son concert, Nicki voulait « clarifier » sa position concernant le régime du pays.

« Après mûre réflexion, j’ai décidé de ne pas me produire à la Jeddah World Fest, (le festival qui se déroule à Djeddah le 18 juillet, ndlr) », a écrit l’artiste dans une déclaration transmise par un porte-parole.

« Même s’il n’y a rien que je désire plus que de présenter mon spectacle à mes fans d’Arabie saoudite », a-t-elle ajouté.

« Après m’être davantage renseignée sur le sujet, je pense qu’il est important pour moi de manifester clairement mon soutien aux droits des femmes, à la communauté LGBTQ et à la liberté d’expression », estime t-elle.

Inspirante et réfléchie

La semaine dernière, la Human Rights Foundation a publié une déclaration dans laquelle elle demandait à Minaj et aux autres artistes de se retirer du spectacle. Mardi, l’organisation basée à New York a salué la décision de Minaj de ne pas se produire lors du concert, la qualifiant de « inspirante et réfléchie ».

« Voilà à quoi ressemble le leadership », a déclaré Halvorssen. « Nous sommes reconnaissants à Nicki Minaj pour sa décision inspirante et réfléchie de rejeter la tentative transparente du régime saoudien de l’utiliser pour des problèmes de relations publiques », a t-elle ajouté.

Halvorssen a également déclaré que Liam Payne, ancienne vedette de One Direction, toujours inscrit au festival devrait « suivre l’initiative de Nicki Minaj ».

« La position morale de Minaj diffère de celle des artistes célèbres tels que J-Lo et Mariah Carey qui, par le passé, avaient choisi de se remplir les poches avec des millions de dollars et de défendre les gouvernements dictatoriaux par opposition aux communautés opprimées et aux militants des droits humains emprisonnés », a-t-il déclaré.

Nicki Minaj, 36 ans, est régulièrement critiquée par des féministes qui lui reprochent de se mettre en scène comme un objet sexuel. Elle se dit néanmoins elle-même féministe, capable de réussir dans le monde très masculin du hip-hop.

Laaraj : La Palestine au centre de l’intérêt culturel et médiatique