« AfricaCrypt »: Plaidoyer pour la protection des données personnelles

10 Juil 2019 à 06:12 High-tech
« AfricaCrypt »: Plaidoyer pour la protection des données personnelles

La conférence internationale « AfricaCrypt », ouverte mardi à Rabat, a été marquée par un véritable plaidoyer en faveur de d’une protection accrue des données personnelles à l’ère du digital.

Pour Johannes Buchmann, expert allemand de l’Université technique de Darmstadt, « dans un monde qui vit au rythme d’une transformation digitale rapide, il est très important de protéger les données personnelles et de générer de plus en plus des technologies efficientes et durables en matière de cryptographie ».

Rappelant que la cryptographie est l’ensemble des procédés visant à crypter des informations pour en assurer la confidentialité entre l’émetteur et le destinataire, l’expert a estimé que « AfricaCrypt » (09-11 juillet) se veut un événement scientifique « majeur » qui tend à faire progresser et à promouvoir les théories et pratiques de la cryptographie sur le continent africain.

Tajeddine Rachidi, enseignant-chercheur à l’Université Al Akhawayn a, pour sa part, fait observer que cette conférence vise la promotion de la cryptographie au Maroc et dans le continent africain, notant que plus de 50 experts de 25 nationalités sont venus débattre essentiellement des « effets de la cryptographie sur le cyberespace et les protocoles utilisés au niveau du Web ».

Organisée en partenariat notamment avec l’Association internationale de la recherche en Cryptologie (IACR), « AfricaCrypt » s’assigne pour objectif de promouvoir aussi bien la recherche que l’utilisation de la cryptographie comme outil de confiance numérique, et de développement en Afrique et au Maroc.

CJUE/Internet : Astreinte journalière de 5.000 euros pour la Belgique