Hanan Ashrawi s’insurge contre la décision moldave de transférer son ambassade à Al-Qods

13 Juin 2019 à 14:09 Actualités
Hanan Ashrawi s’insurge contre la décision moldave de transférer son ambassade à Al-Qods

Hanan Ashrawi, membre du Comité exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine, s’est insurgée jeudi contre la décision de la Moldavie de transférer son ambassade en Israël de Tel-Aviv à Al-Qods. La dirigeante palestinienne a dénoncé « une mesure qui viole la loi internationale ».

La décision moldave est une violation flagrante contre le peuple Palestinien, la loi internationale, la charte des Nations Unies et les résolutions pertinentes de la légitimité internationale, a-t-elle déploré.

Elle a, à cet égard, appelé l’Union européenne (UE) à mettre un terme aux procédures de l’intégration de la Moldavie au sein de l’UE, à cause de sa position illégale qui ne correspond pas à la loi internationale et les positions de l’UE en ce qui concerne la question palestinienne.

« Les pays qui adoptent des décisions et des mesures illégitimes sont partenaires des crimes d’Israël et assument la responsabilité politique et juridique de ces violations », a insisté Ashrawi.

Pour rappel, le Premier ministre moldave, Baval Philip, avait fait part, mercredi 12 juin, de la décision de son pays de transférer son ambassade de Tel-Aviv à Al-Qods occupée.

En réaction, le ministère palestinien des Affaires étrangères et des expatriés a fermement condamné cette annonce, la qualifiant de violation flagrante du droit international et des résolutions des Nation-Unies.

Les autorités algériennes bloquent le site TSA