Algérie : Ahmed Ouyahia incarcéré

12 Juin 2019 à 18:36 Actualités
Algérie : Ahmed Ouyahia incarcéré

Le vent a vraiment tourné pour les caciques de l’ancien régime algérien. Dans le cadre de la purge en cours dans les arcanes de l’ancien pouvoir, l’ex premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, a été placé, ce mercredi, sous mandat de dépôt par le juge d’instruction de la Cour suprême et incarcéré à la prison d’El Harrach, dans la banlieue d’Alger.

La télévision nationale «ENTV» qui a donné l’information, rappelle que Ouyahia fait partie d’un groupe de 12 anciens hauts responsables du gouvernement poursuivi «pour des faits punis par la loi relative à la conclusion de marchés publics et de contrats contraires à la réglementation et les lois en vigueur».

Ouyahia a a été quatre fois chef de Gouvernement, dont trois sous la présidence de l’ancien Président Abdelaziz Bouteflika (1999-2019), qui a démissionné le 2 avril dernier.

Toutefois, l’ancien chef de gouvernement algérien n’est pas le seul à subir les revers du pouvoir. ENTV relève dans ce sens que l’ex-ministre Abdelghani Zaalane s’est également présenté mercredi à la Cour suprême pour comparaître devant le juge d’instruction.

Et de faire valoir que le Conseil de la Nation a reçu ce mercredi la demande de la justice pour la levée de l’immunité parlementaire de l’ex-ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, qui occupe actuellement le poste de sénateur du tiers présidentiel mais également celle de l’ancien ministre Boudjemaa Talai, qui occupe actuellement le poste de député FLN.

La défense antiaérienne syrienne intercepte des "missiles" israéliens