L’AREF Rabat-Salé-Kenitra communique sur le déroulement de la première journée du BAC

12 Juin 2019 à 15:14 Education
L’AREF Rabat-Salé-Kenitra communique sur le déroulement de la première journée du BAC

Les épreuves de Baccalauréat national pour la session de juin 2019 se sont bien déroulées dans les 217 centres d’examens relevant de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra, répartis sur sept directions régionales.

Pour le premier jour de l’examen national du Baccalauréat au Maroc, qui s’est déroulé mardi 11 juin, le ministre de l’éducation nationale Said Amzazi accompagné de Mohamed El Gharass, secrétaire d’État auprès du ministère de l’Éducation nationale, ont effectué une visite d’observation dans plusieurs centres d’examen relevant de l’AREF de Rabat-Salé-Kénitra, souligne une note de l’Académie dont Hespress Fr détient une copie.

À cette occasion, le ministre de l’Éducation nationale a salué les efforts déployés par les responsables du secteur de l’enseignement, au niveau central, local et régional dans le but « de réussir la bonne marche de cette épreuve nationale, louant par la même occasion les mesures sécuritaires anticipées, entreprises par les responsables pour accompagner le déroulement des examens dans de bonnes conditions».

Le ministre de l’éducation nationale, Said Amzazi, accompagné de plusieurs responsables dans le secteur de l’enseignement notamment le directeur de l’AREF de Rabat, Mohamed Aderdour ainsi que le directeur régional de Kénitra, a en outre donné le coup d’envoi des examens de baccalauréat – session juin 2019-  aux centres d’examen Abderrahmane Nasser et Abdelmalek Saadi situés à la ville de Kénitra ainsi que le centre d’examen « Al Anouar » situé à Sidi Taibi.

En chiffres, l’AREF de Rabat-Salé-Kénitra a souligné dans sa note que 54.006 candidates et candidats, dont 8.825 candidats libres, ont participé au premier jour de l’examen national du Baccalauréat dans l’ensemble de ses centres d’examen, soit un taux de 89,74% de participation à cette épreuve nationale.

Épreuves du BAC: Une première journée calme, les parents plus stressés que leurs enfants