Russie: Le journaliste d’investigation Ivan Golounov libéré

11 Juin 2019 à 16:32 Monde
Russie: Le journaliste d’investigation Ivan Golounov libéré

Le journaliste d’investigation pour le site Meduza a été libéré mardi 11 juin, après avoir été soupçonné de « tentative de trafic de drogue ». Toutes les charges qui pesaient contre lui ont été abandonnées.

« Golounov sera libéré aujourd’hui (mardi) de son assignation à résidence et les accusations sont abandonnées », a déclaré mardi Vladimir Kolokoltsev, le ministre de l’Intérieur, cité dans un communiqué du ministère.

L’arrestation du journaliste avait provoqué une vague d’indignation dans le monde de la presse et chez la société civile. La police russe avait fait circuler des photos présentées comme un laboratoire de confection de drogue, qui devait appartenir au journaliste, avant de revenir en arrière sur ces affirmations. Ses proches ont déclaré qu’Ivan Golounov n’était pas connu pour consommer de la drogue.

L’arrestation de ce journaliste connu pour ses enquêtes sur la corruption avait fait les choux gras de la presse russe. Hier, trois grands quotidiens russes dont le Kommersant ont fait une Une commune indiquant « les preuves de culpabilité d’Ivan Golounov, fournies par les enquêteurs, ne sont pas convaincantes et que les circonstances de son arrestation font beaucoup douter qu’elle se soit déroulée avec violation de la loi ».

Suite à l’annonce de la libération du journaliste russe, l’opposant russe Alexeï Navalny a salué sur Twitter, la « nouvelle magnifique » ajoutant que « c’est un exemple inspirant et motivant de ce qu’une simple solidarité peut accomplir pour les gens qui sont persécutés », a-t-il déclaré.

Soudan: Opération du purification chez les militaires