Fraude au bac: le député PJD interdit d’examen pendant deux ans

11 Juin 2019 à 15:24 Partis
Fraude au bac: le député PJD interdit d’examen pendant deux ans

La Commission de discipline chargée de contrôler les fraudes au niveau de la direction régionale à Rabat a décidé de priver d’examen pour une durée de deux ans, Noureddine Kchibel, député PJD de Ghafsaï (province de Taounat), qui a été pris en possession de trois téléphones portables lors de ses examens de première année au baccalauréat, le samedi 11 juin.

Une source du ministère de l’Education nationale, jointe par Hespress, a déclaré que cette décision a été prise après l’achèvement des examens de première année du baccalauréat, soulignant que « la punition ne concerne pas seulement le député Noureddine Kchibel mais aussi des élèves inscrits pour un bac libre ou ordinaire et qui étaient en possession de téléphones portables lors des épreuves.

Les sources de Hespress indiquent que la loi-cadre relative aux fraudes prévoit une peine d’arrestation de suspension de passation de l’examen pendant deux ans (année en cours et année suivante).

Les Commissions de discipline sont constituées au niveau de chaque direction régionale par décision du directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) concernée, qui comprend un responsable qui la représente, en plus d’un représentant de la direction régionale, et un inspecteur de l’éducation.

Ladite Commission a publié un rapport de fraude contre le député PJD de Ghafsaï, après s’être saisie de trois téléphones en sa possession, ce qui lui est interdit par la loi pendant les journées d’examen.

PAM: Aziz Benazzouz conduit devant la Commission d'arbitrage et d'éthique par Hakim Benchamach