Plage des Oudayas : Opération nettoyage à l’occasion de la Journée de l’océan

11 Juin 2019 à 19:14 Environnement
Plage des Oudayas : Opération nettoyage à l’occasion de la Journée de l’océan

C’est une belle initiative que celle prise par les ambassades des pays nordiques accréditées au Maroc, qui ont procédé, en collaboration avec des acteurs de la société civile, à une opération de nettoyage de la plage des Oudayas de Rabat.

Initiée à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan, cette opération a été conduite par les ambassadeurs de Norvège, de Finlande, de Suède et du Danemark, les quatre chevilles ouvrières de cette importante action de sensibilisation et de mobilisation pour la protection du littoral, l’objectif étant notamment d’encourager l’engagement citoyen pour trouver des solutions aux défis environnementaux.

Environ 14 millions de tonnes de déchets sont versés annuellement dans les océans et que le moment est venu de tirer la sonnette d’alarme au sujet de la pollution des océans et des plages car « les déchets versés dans les océans n’ont pas de frontières », a estimé Merethe Nergaard, ambassadrice de la Norvège à Rabat.

Pour sa part, l’ambassadeur de la Suède, Niklas Kebbon, a expliqué que l’opération de nettoyage de la plage des Oudayas s’inscrit dans le droit fil des efforts importants du Maroc dans le domaine de la protection de l’environnement, soulignant à cet égard que le Royaume est un pays qui s’est doté d' »une politique très forte » en matière de protection de l’environnement avec des actions reconnues en faveur du climat.

La sensibilisation du public est à la base même de toute démarche de protection des océans, laquelle passe inéluctablement par ce genre d’actions citoyennes, tout en se félicitant de la vision du Maroc et de sa politique respectueuse de l’environnement, a de son côté souligné l’ambassadeur du Danemark, Nikolaj Harris.

A l’issue de cette opération de collecte, les déchets seront triés par une entreprise qui procède à leur recyclage conformément aux normes environnementales.

« Aujourd’hui, nous produisons environ 300 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année, dont plus de 13 millions de tonnes se déversent dans les océans, posant des problèmes environnementaux, économiques, sanitaires et esthétiques. Entre 80 et 90% des déchets marins proviennent de sources terrestres, ce qui est une indication claire des domaines dans lesquels nous devons concentrer nos efforts », ont par ailleurs fait savoir les organisateurs, pour qui « la gestion durable des déchets plastiques demeure essentielle surtout dans les zones côtières vulnérables ».

Le PNUD met en avant le rôle du Maroc dans la préservation de l'environnement