WWDC: Voici les grandes annonces d’Apple pour 2019

06 Juin 2019 à 08:12 High-tech
WWDC: Voici les grandes annonces d’Apple pour 2019

Fin d’iTunes, nouveau Mac Pro, iOS 13, Apple TV, WatchOS… Tim Cook a une fois de plus titillé les fans de la pomme. L’ouverture de la keynote WWDC 2019, qui se tient jusqu’au 7 juin aux USA, a été l’occasion de découvrir les nouveautés d’Apple pour le futur de ses équipements et de son environnement général.

La conférence des développeurs de la compagnie de Cupertino a sorti les feux d’artifice pour le monde de la Tech. Tim Cook s’est jeté dans le bain dès sa montée sur scène, contrairement au dialogue d’introduction qu’il tient d’habitude.

En effet, le PDG d’Apple a vite fait de présenter les dernières innovations en termes de divertissement visuel, notamment les nouveautés du tvOS qui équipe l’Apple TV. Les utilisateurs pourront dorénavant disposer d’espaces personnels à travers un système de profils, dans lequel chaque utilisateur, d’une même télévision, pourra accéder à des programmes et fonctionnalités qui lui sont propres.

Dans le même sillage, Cook a indiqué que les utilisateurs pourront disposer d’une machine à karaoké, dans un certain sens, puisque l’on pourra voir les paroles de chansons sur l’écran directement en passant par l’Apple Music.

Pour ce qui est du gaming, l’Apple TV est à présent compatible avec les manettes de PlayStation 4 et de Xbox One, lorsque l’on voudra jouer à des jeux via l’Apple Arcade.

Par ailleurs, comme nous l’avons expliqué précédemment, Apple a bel et bien rangé iTunes au placard. La plateforme a effectivement été divisée en 3, notamment en intégrant ses fonctionnalités à l’Apple Music, Apple Podcast et Apple TV.

L’expérience utilisateur poussée au maximum

Tim Cook a affiché les couleurs pour ce qui est des projets d’Apple à venir. L’expérience utilisateur doit être portée à un nouveau niveau. Les innovations présentées lors de la keynote portent essentiellement sur des nouveautés sur la partie logiciel et service plutôt que matérielle.

Ainsi, le PDG d’Apple a présenté les nouveautés du watchOS, notamment l’ajout de cadrans, de la possibilité de lire des livres audio, de prendre des notes via commande vocale, en plus d’offrir une fonction assez intéressante pour le volet santé.

En effet, les Apple Watch pourront déterminer le niveau du bruyant ambiant via une application dédiée, afin d’indiquer aux utilisateurs les endroits qui menacent la santé de leurs oreilles. Les montres connectées de la compagnie auront à présent un magasin d’applications indépendant de l’App Store, avec des applications inédites dans ce sens.

Les iPhone, vraies stars de la compagnie, n’ont pas été oubliés pour autant. En effet, l’iOS 13 qui équipera bientôt les terminaux à la pomme promet des performances plus poussées, en plus d’une économie d’énergie allant jusqu’à 50 % par rapport à la version précédente de l’OS.

Par ailleurs, il sera possible de glisser de mot en mot via le clavier, et ce, dès que l’on compose un mot. Le terminal proposera des mots qui sont en accord avec le contexte de la discussion ou recherche. De plus, il sera possible de voir les paroles de chansons via Apple Music de la même manière que sur l’Apple TV.

Le mode sombre, mode de ces dernières années, devrait s’étendre sur l’ensemble des applications et fonctions des terminaux, permettant de réaliser une petite économie pour l’autonomie, notamment en affichant des couleurs sur fond noir.

De plus, les utilisateurs pourront modifier leurs vidéos de façon poussée, en y ajoutant différentes corrections et effets, en plus de porter l’organisation des fichiers à un autre niveau.

Cela dit, les AirPods, 1 et 2, profiteront à leur tour de l’OS, dans la mesure où utiliser Siri se fera de façon plus ludique. L’on pourra ainsi passer des commandes vocales pour contrôler la musique, effectuer des appels, ainsi que lire des messages.

Par ailleurs, Apple a affiché son intention de concurrencer le Street View de Google, avec son Look Around, qui offre la même fonctionnalité, notamment celle de voir la rue du point de vue des passants.

L’iPad n’a pas été oublié, puisqu’il profitera de nouvelles fonctions dans son OS. On parle notamment de la fonction multitâche, qui permettra dorénavant de passer plus facilement d’une application à une autre.

La protection des données personnelles prime

L’un des points intéressants de la conférence fut la présentation de la fonction «sign in with Apple», qui permet de se connecter sur des applications tierces, à la manière des boutons proposés par Facebook et Google pour certaines plateformes et applications.

Toutefois, Tim Cook a indiqué que cette fonction servira de barrière pour ce qui est de la collecte «abusive» des données personnelles des utilisateurs. Cela se fera notamment à travers la création d’une adresse mail de façon aléatoire et propre pour chaque application lors de son utilisation.

Mac Pro 2019, une « râpe » qui risque de gratter cher chez les utilisateurs

Si le WWDC 2019 a misé une grande partie pour la présentation des innovations de la partie logicielle, Apple a gardé le meilleur pour la fin. La compagnie de Cupertino a présenté une nouvelle version du Mac Pro en forme de tour rappelant une râpe.
Le terminal est doté d’un processeur Intel Xeon à 28 cœurs, d’un écran Pro Display XDR de 32 pouces Retina 6K. Ce PC pourra gérer 12 flux en 4 K et 3 flux en 8 K.

Par ailleurs, cet ovni se veut comme une réelle bête technologique, puisqu’il pourra proposer jusqu’à 1,5 To de RAM, chose qui est encore presque inexistante sur le marché.

Cela dit, le prix du Mac Pro nouvelle génération est assez corsé, puisqu’il faudra débourser 6.000 dollars pour la version de base.

Autre fait intéressant, les iPad pourront être utilisés dorénavant comme second écran des Mac, afin d’utiliser n’importe où son PC. De plus, il sera possible d’utiliser ces différents terminaux via commande vocale, chose qui a été pensée pour les personnes à mobilité réduite.

Footprint Coalition : Robert Downey Jr déterminé à nettoyer le monde grâce à la Technologie