Marrakech: 500 participants venus de plus de 75 pays au Sommet Women In Africa

04 Juin 2019 à 20:05 Economie
Marrakech: 500 participants venus de plus de 75 pays au Sommet Women In Africa

Un programme riche et éclectique, 500 participants venus de plus de 75 pays, la troisième édition du Sommet Women In Africa (WIA), prévue les 27 et 28 juin à Marrakech, a affiché ses ambitions lors d’une rencontre, mardi à Paris, dédiée à la présentation de cet événement aux médias.

Né de la volonté de Women In Africa Initiative, une plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel, le Sommet rassemblera des leaders économiques, gouvernementaux et culturels ainsi que des délégations de femmes originaires du Moyen-Orient, des Etats-Unis et d’Asie, en plus de femmes et d’hommes venant des 54 pays du continent.

Cette troisième édition s’articulera autour d’une principale thématique: «Comment les femmes africaines engagent le monde et créent un nouveau paradigme». Ce choix émane de la volonté des organisateurs d’opérer un changement de paradigme et d’amorcer une relation « équilibrée » et « égalitaire » avec les autres continents.

Ce choix se décline d’ailleurs dans les différentes sessions de cette manifestation, qui se veut à la fois internationale et panafricaine. Il s’agit de «Afrique-Europe : changer la donne des rapports futurs», «Dynamiques Afrique-Asie», «Afrique-Amériques : Engager l’Amérique dans une nouvelle relation avec une Afrique plus visible» et «Les femmes africaines agents du changement».

Pour le développement du continent africain

«Avec cette nouvelle édition, Women In Africa amorce un changement de paradigme en concoctant un programme original qui soulève des sujets jamais abordés jusqu’ici de la relation de l’Afrique avec les autres continents et pour montrer comment les femmes africaines peuvent influencer le monde entier», a indiqué Aude de Thuin, Fondatrice et présidente de WIA Initiative.

L’objectif est de démontrer aussi que «les femmes jouent un rôle majeur dans l’émancipation et le développement du continent africain», a-t-elle dit.

Des sessions sur le changement climatique et les défis qui se posent à l’Afrique, sur la formation scientifique des filles en Afrique, et sur la corruption en Afrique figurent également au menu de cette édition.

L’autre temps fort du Sommet est la tenue de la 2ème édition du WIA 54 qui récompensera 54 femmes entrepreneurs africaines à haut potentiel qui construisent l’Afrique de demain.

Après une sélection de plusieurs mois dans 54 pays (plus de 1500 candidatures), la promotion 2019 sera présente à Marrakech où elle bénéficiera de deux jours de formation.

Sept d’entre elles seront également mises à l’honneur et leurs projets distingués sur sept thème: l’agriculture, le digital, l’éducation, la fintech, la santé, l’environnement et l’innovation sociale.

Présentation d’une nouvelle étude sur les femmes entrepreneurs africaines

La nouveauté cette année est que les lauréates auront l’opportunité de disposer d’un stand à la WIA Start-up Exhibition, durant le WIA Annual Summit, pour présenter leurs start-up. Le Maroc disposera, pour l’occasion, de tout un pavillon, selon les organisateurs.

Le Sommet sera également marqué par la présentation d’une nouvelle étude sur les femmes entrepreneurs africaines.

Lancée officiellement en 2017, Women In Africa (WIA) Initiative se décline comme la première plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel.

Women In Africa (WIA) Initiative a ouvert des bureaux à Dakar, Casablanca, Paris, et maintenant à New York et Londres.

Son équipe internationale soutient, accompagne et contribue à la promotion d’une nouvelle génération de femmes africaines qui inventent un leadership inspirant pour changer positivement l’avenir du continent.

Laâyoune: La direction régionale de la Santé dément le décès de 9 nouveau-nés