New York: Lancement du site internet du Réseau international académique sur l’autonomie

04 Juin 2019 à 23:05 Politique
New York: Lancement du site internet du Réseau international académique sur l’autonomie

Le Réseau international académique sur l’Autonomie, créé en juillet 2018 à l’occasion de la Conférence internationale sur les « Modèles d’autonomie territoriale: points communs et différences » à Dakhla, a lancé officiellement lundi son site internet: « www.academicautonomynetwork.com ».

Le principal objectif de ce Réseau est de servir de plateforme de promotion, d’échange et de dialogue entre ses membres sur l’Autonomie, comme solution idoine, démocratique et conforme au droit international, aux différends et conflits territoriaux et régionaux.

Les activités du Réseau consistent notamment à maintenir et renforcer les liens, contacts et échanges entre ses membres qui proviennent des différentes régions du monde, avec des backgrounds académiques, sociaux et politiques diversifiés, partager les expériences des pays et régions qui ont mis en œuvre l’Autonomie, et organiser des événements parallèles, séminaires et rencontres autour de l’Autonomie comme moyen et mécanisme démocratique et contemporain de règlement des différends.

Il se propose aussi de mettre en place un site internet dédié à la thématique des modèles d’Autonomie dans le monde ayant permis de prévenir ou de mettre fin à des conflits, ou proposés comme solutions à des différends actuels.

La pertinence de l’Initiative marocaine d’autonomie

Ce Réseau fédère des universitaires, chercheurs et membres de think tanks de renommée internationale, ayant déjà participé aux séminaires sur l’Initiative d’autonomie, organisés annuellement par le Maroc, depuis 2009, à Genève, New York et Dakhla, dans les provinces du Sud du Royaume.

Ces séminaires ont permis de consacrer, à travers des analyses comparatives avec d’autres modèles d’autonomie dans le monde, la pertinence de l’Initiative marocaine d’autonomie qui représente la seule solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis au différend régional autour du Sahara marocain.

Le réseau est, également, ouvert aux autres académiciens et experts de tous bords, en vue de continuer à étudier et comparer d’autres expériences d’autonomie dans le monde, avec l’Initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara, dont la prééminence, le sérieux et la crédibilité ont été consacrés par le Conseil de Sécurité, dans toutes ses résolutions depuis 2007.

Les membres du Réseau proviennent de régions bénéficiant de l’Autonomie territoriale tels qu’Aceh (Indonésie), les Açores (Portugal), le Groenland (Danemark), le Kurdistan (Irak), Mindanao (Philippines), la Nouvelle-Calédonie (France), la Catalogne (Espagne), le Newfoundland et le Labrador (Canada), le Québec (Canada), le Sud Tyrol/Haut Adige (Italie), Zanzibar (Tanzanie), Wallonie (Belgique), Nagaland (le Nord-Est de l’Inde), Voïvodine (Serbie), Porto Rico (Etats-Unis d’Amérique), et La Côte Caraïbe (Nicaragua).

Aïd Al Fitr: Le Roi Mohammed VI accorde Sa grâce à 755 personnes