Rabat: Débat sur le positionnement des femmes dans les instances politiques au Maroc

26 Mai 2019 à 15:07 Politique
Rabat: Débat sur le positionnement des femmes dans les instances politiques au Maroc

Des acteurs associatifs et politiques ont appelé, samedi à Rabat, au renforcement du positionnement des femmes dans les instances politiques, en prévision des prochaines échéances électorales.

Participant à un débat initié sous le thème « Le positionnement des femmes dans les instances politiques au Maroc, bilan et défis à la veille des élections de 2021″, par le réseau ConnectinGroup International, en partenariat avec la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté, ces acteurs ont salué l’apport de la Constitution de 2011 qui a permis d’asseoir les bases d’une participation effective de la femme dans le processus de prise de décision.

Ils ont affirmé, dans ce sens, qu’en prévision des prochaines échéances électorales, l’intégration de l’approche genre dans la gestion de la chose politique constitue une condition sine qua non, eu égard au rôle indéniable des femmes dans le processus de prise de décision, tant au niveau local que central.

L’autonomisation politique des femmes est une composante indispensable de la démocratie représentative et locale, ont affirmé les intervenants, préconisant la mise en place d’une approche participative effective prenant compte de l’égalité et l’équité de genre lors des prochaines échéances électorales.

A ce propos, la présidente du réseau ConnectinGroup International, Nouzha Bouchareb a souligné, dans une déclaration à la MAP, que cette rencontre aspire à apporter des réponses concrètes aux problématiques touchant le positionnement des femmes dans les instances et sphères politiques et dresser un bilan de la participation des femmes après la Constitution de 2011.

Promotion des compétences féminines dans des postes de décision

Ce débat est aussi une occasion pour le réseau d’élaborer une feuille de route bien définie pour les prochaines échéances électorales et d’exposer la nouvelle approche adoptée par le réseau, fondée sur le partage de bonnes pratiques, l’objectif étant de rendre visible et promouvoir la participation féminine dans les postes de prise de décision, a-t-elle noté.

Elle a également mis en avant l’importance de s’arrêter sur les entraves à la participation des femmes, de manière à pallier aux défaillances, mettant en avant l’importance d’enrichir le débat autour de la question féminine et ce, en prévision des prochaines échéances électorales.

Ont pris part à ce débat plusieurs femmes issues de partis politiques, de syndicats, de la société civile et de la recherche scientifique, outre les membres du réseau relevant de l’ensemble des régions du Royaume.

Le ConnectinGroup International est un réseau qui œuvre pour la promotion des compétences féminines dans des postes de décision, en renforçant leurs compétences et leurs connaissances en matière de politique et géopolitique, de citoyenneté, de communication et de leadership. L’objectif est de permettre aux femmes de contribuer au développement intégré du pays, dans la solidarité, le consensus et la cohésion sociale.

Ce débat s’inscrit dans le cadre d’une série de séminaires tenus à l’initiative du réseau en vue de la mobilisation des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux autour de la participation féminine dans les instances politiques et dans les postes de prise de décision.

Mohamed Methqal: Le Maroc est fier de sa contribution à la formation des talents africains