CAN 2019: Confiant, Hervé Renard est prêt à « battre tous nos adversaires »

15 Mai 2019 à 15:57 Sport
CAN 2019: Confiant, Hervé Renard est prêt à « battre tous nos adversaires »

Champion d’Afrique 2012 et 2015, Hervé Renard est prêt à réaliser, avec le Maroc, le triplé de sa carrière. Dans un entretien accordé au site de la Confédération Africaine de Football (CAF), le coach des Lions de l’Atlas s’est dit très optimiste et prêt à tout pour emmener sa sélection jusqu’au bout.

A quelques semaines de la Coupe d’Afrique des Nations, qui aura lieu du 21 juin au 19 juillet en Egypte, le technicien français s’est confié sur cette compétition de grande envergure, visiblement très déterminé à ramener la coupe à la maison.

« Tout est possible dans le football, mais nous devons d’abord regarder notre match d’ouverture qui est le plus important, puis pas à pas. Nous avons un groupe dur et il sera très important de venir en Égypte avec une ambition de respecter tous nos adversaires « , a déclaré l’ancien de la Zambie.

En effet, le Maroc s’est retrouvé dans le groupe surnommé « le groupe de la mort », face à des adversaires de taille : la Côte d’Ivoire, la Nambie et l’Afrique du Sud. Le Français en est conscient et s’est déjà fixé l’objectif de mettre à terre ses adversaires.

« Nous sommes dans un groupe très difficile et nous devons venir ici très concentrés. Nous devons être prêts dès le premier match pour obtenir un bon résultat qui nous donnera un peu de confiance pour l’avenir », a-t-il ajouté.

« Nous arrivons avec une ambition et si vous venez avec une ambition, vous devez battre tout le monde. Nous avons une très bonne équipe et nous devons croire en nous-mêmes », estime t-il.

Aller le plus loin possible

Celui qui a réussi à emmener le « Mountakhab » en Coupe du Monde l’été dernier compte bien sur cette expérience pour faire toute la différence sur le terrain égyptien. En effet, les Lions de l’Atlas ont été salués par la presse étrangère sur leurs bonnes performances, malgré leur élimination prématurée au premier tour.

“Cette expérience sera très importante car nous avons très bien joué au football. Bien que nous n’ayons pas obtenu le résultat escompté, tous les Marocains étaient fiers de leur équipe. Maintenant, nous devons les rendre très heureux encore en Égypte », a déclaré l’entraîneur.

Cependant, Renard sait qu’il sera plus difficile cette fois-ci, notamment avec l’élargissement du tournoi à 24 équipes. « L’agrandissement rend la tâche plus difficile car il ya encore un tour à jouer et les équipes sont plus ambitieuses. Mais nous espérons aller très loin dans ce tournoi ». 

Le « Sorcier Blanc » veut écrire l’histoire avec le Maroc, après son élimination, en 2017, en quart de finale par l’Egypte.
La sélection devra affronter la Nambie, le 23 juin, avant de faire face à son éternel ennemi africain, la Côte d’Ivoire, cinq jours plus tard. Pour le dernier match de ce premier tour, l’équipe nationale se retrouvera face à l’Afrique du Sud, le 1er juillet.

Hyperandrogénie: Usain Bolt estime qu'il faut respecter les règles