Hyperandrogénie: Usain Bolt estime qu’il faut respecter les règles

15 Mai 2019 à 15:05 Sport
Hyperandrogénie: Usain Bolt estime qu’il faut respecter les règles

L’ex-champion du sprint Usain Bolt a estimé que les règles se doivent d’être suivie dans l’affaire de l’hyperandrogénie qui secoue en ce moment le monde de l’athlétisme. 

« J’ai entendu parler de cette histoire sans la suivre de très près. Pour moi, ce sont juste les règles. Je ne fais pas le règlement, mais je l’applique », a déclaré à l’AFP, la star jamaicaine, en référence au cas de Caster Semenya, l’athlète sud-africaine qui s’est vue rejeter son recours par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) contre le nouveau règlement de l’IAAF, l’association internationale des fédérations d’athlétisme.

Dans le monde des affaires, « on ne peut pas discuter, les règles sont les règles, c’est comme ça », a-t-il indiqué, en marge du lancement de sa marque de trottinettes électriques. »Lorsqu’il y a un règlement, je ne le discute jamais, je m’y plie et j’avance », a ajouté l’athlète, huit fois champion olympique au 100, 200, et 4×100 mètres.

Caster Semenya avait déposé un recours auprès du TAS contre le nouveau règlement de l’IAAF qui stipule que les athlètes hyperandrogènes doivent faire baisser par un traitement médical, leur taux de testostérone sous le seuil de 5 nmol par litre de sang pour pouvoir concourir dans la catégorie féminine sur les distance entre 400 mètres et 1 mile (1609 mètres).
Mais, le TAS l’a rejeté le 1er mai.

Entré en vigueur la semaine dernière, ce nouveau règlement fait l’objet d’avis partagés. L’Association médicale mondiale a par exemple exhorté les médecins à ne pas appliquer les nouvelles règles, estimant qu’elle violaient les règles d’éthique.
Le ministère sud-africain des Sport a annoncé lundi, son intention de faire appel du jugement du Tribunal fédéral suisse à travers sa fédération d’athlétisme (ASA).

L'Inter Milan souhaite nommer Antonio Conté au poste d’entraîneur