En grève, les infirmiers manifestent « encore » devant la Wilaya de Rabat

15 Mai 2019 à 15:00 Santé
En grève, les infirmiers manifestent « encore » devant la Wilaya de Rabat

Une soixantaine d’infirmiers et techniciens de santé du public ont manifesté ce mercredi 15 mai devant la Wilaya de Rabat pour faire entendre « encore » leurs doléances aux autorités. D’autres sit-in régionaux ont été organisés en parallèle dans plusieurs villes du Royaume à savoir Tanger, Beni Mellal et Fès. 

Il ne s’agit pas de la première protestation de ces infirmiers et techniciens de santé qui ont été exclus du décret n°2.17.535 portant statut particulier du corps interministériel des infirmiers et techniciens de la santé.

Ces derniers mènent un combat avec leur ministère de tutelle depuis des années déjà,. Ce combat s’est accentué ces derniers mois à coup de grève, sit-in et marche nationale, dans le but de « faire valoir leurs droits« .

Tanger

Interrogé sur les raisons de cette énième protestation, alors que leur dernier sit-in devant le ministère de la Santé et marche nationale date du 16 avril dernier, Fatima-Zahra Biline, infirmière et membre du Mouvement des infirmiers et techniciens de santé du Maroc (MITSM), a déclaré à Hespress Fr que la cause est toujours la même « on dénonce encore et toujours la politique de mépris du ministère de la Santé face à nos revendications. Mais le ministère de la Santé fait mine de ne rien entendre. C’est pour ça que nous manifestons aujourd’hui devant la Wilaya« .

Beni Mellal

Notre interlocutrice souligne que le MITSM a envoyé plusieurs demandes d’audience au département d’Anass Doukkali, mais en vain. « Il n’y a jamais eu de retour de leur part », se désole-t-elle.

Rappelons que le MITSM a organisé dimanche 12 mai une conférence de presse, à l’occasion de la journée internationale de l’infirmier, au siège de l’AMDH à Rabat, dans le but de mettre en lumière les revendications des infirmiers et techniciens de santé et sa liaison étroite avec l’offre et la qualité des services de santé proposés aux citoyens dans les établissements de santé publique.

Rabat

Ils ont également rappelé le rôle important que joue l’infirmier et le technicien de santé dans le système de santé au Royaume, demandant ainsi à leur ministère de tutelle et au gouvernement de prendre en charge, en urgence, leur dossier revendicatif, composé de revendications phares, telles la création de l’ordre des infirmiers et des techniciens de santé et l’élaboration du référentiel d’emploi et de compétences (REC), l’augmentation de la prime de risque et bien d’autres.

Lors de ce point de presse, les infirmiers et techniciens de santé ont pareillement annoncé leur programme de lutte, où ils prévoient une grève nationale de 72h les 14,15 et 16 mai, à l’exception des services d’urgences et de soins intensifs.

Une grève nationale de 5 jours est prévu les 10,11,12,13 et 14 juin, à l’exception des services d’urgences et de soins intensifs.

Un sit-in national est également programmé devant le ministère de la Santé à Rabat le 12 juin, suivi d’une marche nationale jusqu’au Parlement.

Pas de visa Schengen pour les Marocains cet été