Ramadan: Insatisfaits des programmes, les Marocains continuent de regarder la télé en masse

15 Mai 2019 à 14:49 Médias
Ramadan: Insatisfaits des programmes, les Marocains continuent de regarder la télé en masse

Produisant la mesure de référence de l’audience de la télévision sur l’ensemble du territoire marocain, Marocmétrie a livré les premiers scores relatifs aux émissions spécialement programmées pour le mois de Ramadan. Au delà de l’exaspération et du ras-le-bol exprimé chaque année par les auditeurs quant à la qualité et contenu des émissions diffusées, la télé marocaine continue de réunir des millions de téléspectateurs autour de la table du ftour. Faute de choix ?

Malgré les nombreuses critiques contre ses programmes du mois de Ramadan, 2M a réussi tout de même les meilleurs audiences depuis le début du mois. Tant décriée sur les réseaux sociaux, sa caméra cachée Mchiti fiha draine 12 millions de téléspectateurs, selon les chiffres de Marocmétrie.

Ce meilleur score est suivi du sitcom Al Bahja (10 millions de téléspectateurs) et de la série Hemi Ouled Ammi et de l’émission Taqchira (4 millions de téléspectateurs pour chacune). Pour parfaire son tableau, 2M a maintenu son rang de première chaîne grâce à sa telenovela turque Samehini  (8 millions de téléspectateurs), suivie de la série Hedidane (7 millions de téléspectateurs).

S’agissant de la première chaîne de la SNRT, la désormais traditionnelle caméra cachée transmise au moment de la rupture du jeune n’arrive qu’au troisième rang en totalisant 3 millions de téléspectateurs. Idem pour les deux séries dramatiques produites par Al Oula (Nhar Mabrouk et Denia Douara).

Les estimations de Marocmétrie sur le taux de visionnage au cours de la première semaine de Ramadan relève également que les Marocains âgés de plus de 5 ans regardent quotidiennement l’écran pendant une durée moyenne de 5 heures et 4 minutes. C’est 2M qui occupe le haut de la liste avec 46% d’accaparement en temps normal et 60% en heure de pointe, suivie d’Al Oula  (14% en temps normal et 20% en heure de pointe).

Les autres chaînes de la SNRT, en particulier Al Maghribya et Arrabiaâ ne dépassent pas, quant à eux, 1 à 3% de l’ensemble des audiences enregistrées. Le taux de visionnage moyen au moment de la rupture du jeûne est seulement 20,21 minutes. Notons l’absence de chiffres et de statistiques dans les résultats donnée par Marocmétrie concernant Assadissa (chaîne religieuse) et la chaîne Amazighe.

La MAP rejoint le réseau ENEX pour une large couverture médiatique