Hirak: Appel à une manifestation à Al Hoceima, deux ans après l’arrestation des activistes du mouvement

14 Mai 2019 à 22:24 Politique
Hirak: Appel à une manifestation à Al Hoceima, deux ans après l’arrestation des activistes du mouvement

En guise de commémoration des deux ans après l’arrestation des activistes du Hirak du Rif, trois organismes soutenant le mouvement ont annoncé leur intention d’organiser une « marche nationale » à Al Hoceima, en réponse à l’appel des détenus et de leurs familles. Suite à une décision des autorités, la ville d’Al Hoceima n’a plus connu de manifestation depuis plus d’un an. 

La marche d’Al Hoceima, demandée par les détenus du Hirak du Rif dans plusieurs prisons est aujourd’hui portée par  leurs familles. Ils avaient fait un premier appel à manifester dans la ville, le 21 avril dernier, jour de la marche « nationale » organisée à Rabat.

Avec Ahmed Zafzafi, le père du leader du mouvement Nasser Zafzafi, à leur tête, les proches des détenus ont fait une déclaration commune avec le Comité de soutien des détenus du Hirak du Rif,  l’Initiative du Hirak populaire de Casablanca et le « Front de Rabat contre el hogra » pour annoncer leur intention d’organiser des formes uniformes de manifestation et des initiatives de lutte dans la région, après deux ans de l’arrestation d’activistes du mouvement.

Les trois organisations annoncent également la tenue de deux manifestations simultanées à Rabat et à Casablanca le 25 mai prochain, « pour demander la libération des détenus du Hirak du Rif et dénoncer les convocations et les enquêtes subis par militants de l’axe l’axe Rabat-Casablanca, qui sont solidaires avec le mouvement ».

Il convient de noter que les détenus du Hirak avaient lancé un appel pour organiser une marche dans la ville d’Al Hoceima, lors de leurs grève de la faim dans les prisons de Fès et de Tanger, avant l’intervention de certains défenseurs des droits de l’Homme pour les convaincre de suspendre la bataille des « ventres vides ».

Daoudi: 7.800 points de vente contrôlés durant les deux premiers jours du Ramadan