Montréal rend hommage au cinéma marocain

01 Mai 2019 à 12:04 Culture
Montréal rend hommage au cinéma marocain

Un hommage a été rendu au septième art marocain lors de la première édition des Journées du cinéma marocain, organisées à Montréal par l’Espace de créativité maroco-canadien et l’association « Jeunes talents ».

Cette manifestation a été marquée par la diffusion du long-métrage « Pile ou face » du réalisateur Hamid Bennani, en présence du producteur Abdelkader Bouzid et du metteur en scène Hamid Ziane, d’un parterre d’artistes et d’intellectuels aux côtés d’un large public de la communauté marocaine. Cette œuvre cinématographique soulève une multitude de questions se rapportant entre autres à la manière dont la société marocaine appréhende la trahison en général et l’infidélité en particulier.

A l’occasion des Journées du cinéma marocain à Montréal, un hommage appuyé a été rendu à l’artiste talentueux Mohammed Khouyi qui s’est félicité, devant une salle archi-comble, de l’honneur et l’accueil chaleureux qui lui ont été réservés par la communauté marocaine.

Le court-métrage « Jellaba » de Hamid Bennani a été également diffusé lors de cet événement qui a été agrémenté par des danses folkloriques du groupe Bulgar de danse et de chorégraphie et du groupe « Gnaoua Couleurs marocaines ».

Les Journées du cinéma marocain au Canada ont pour objectif de rapprocher le cinéma du Royaume de la communauté marocaine et arabe vivant dans ce pays nord-américain, a indiqué Hamid Bennani, responsable de l’Espace de créativité maroco-canadien, soulignant que le public a interagi positivement avec la programmation de cette première édition.

En Chine, la promotion des cultures ethniques est une priorité nationale