L’athlète kényan Kiprop suspendu 4 ans pour dopage

20 Avr 2019 à 19:16 International
L’athlète kényan Kiprop suspendu 4 ans pour dopage

Sous le coup d’une suspension provisoire depuis février 2018 pour contrôle positif à l’érythropoïétine (EPO), établi le 27 novembre 2017, l’athlète kényan Asbel Kiprop, champion olympique du 1500 m en 2008 et triple champion du monde, a été suspendu quatre ans pour dopage.

L’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU), organe indépendant chargé des questions d’intégrité et de dopage en athlétisme, a fait savoir ce samedi que Kiprop, 29 ans, a bien tenté de faire valoir « des irrégularités », mais le tribunal disciplinaire de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) les a toutes écartées.

Le tribunal a ainsi expliqué que « l’hypoxie provoquée par l’altitude et l’entraînement physique intense ne peut pas expliquer la présence d’EPO exogène dans l’échantillon ».

Kiprop, l’un des maîtres du demi-fond ces dernières années avec trois titres de champion du monde du 1500 m (2011, 2013, 2015) et un sacre olympique sur la même distance en 2008 à Pékin, peut encore faire appel devant le TAS.

Sa suspension, si elle est confirmée, prend effet en février 2018 et court jusqu’en 2022.

Bayern Munich a rejoint la course à la signature de Christian Eriksen